L’essentiel à savoir sur le système d’immatriculation des véhicules (SIV)

560 0
immatriculation véhicules

En 2009, des réformes importantes ont été réalisées concernant l’immatriculation des véhicules. Effectivement, les autorités compétentes ont décidé de simplifier les démarches à suivre pour immatriculer une voiture. Cette mesure vise également à faciliter l’identification des automobiles circulant au sein de l’Union européenne. Voici justement l’essentiel à savoir sur ce nouveau système.

Le SIV : un système performant répondant aux besoins des particuliers

Contrairement à ce que la plupart des gens imaginent, cette réforme ne concerne pas uniquement la France. Tous les États membres de l’Union européenne ont dû adopter ce changement pour améliorer les contrôles des véhicules. Il s’agit d’un effort commun pour harmoniser les plaques créées et également pour constituer une base de données partagée. Dans ce contexte, le SIV a été conçu pour que les autorités compétentes puissent identifier le propriétaire d’une voiture du moment qu’elle a été immatriculée en Europe.

Pour en revenir à la France, le nouveau dispositif a aussi pour but de simplifier les démarches administratives pour obtenir la fameuse carte grise. Auparavant, les automobilistes devaient absolument se rendre au bureau de la préfecture. Les démarches à réaliser prenaient généralement plusieurs semaines. En revanche, le SIV fournit un service dématérialisé. Il permet de régler les formalités auprès de différents établissements et sur internet. Cela évite à tout un chacun une longue attente. Les principaux intéressés devront livrer les pièces requises sur une plateforme dédiée ou à une personne disposant d’un logiciel SIV. Ces intervenants vont ensuite inscrire les informations essentielles sur le véhicule sur la base de données unifiée. Ceci étant fait, le propriétaire de l’automobile recevra enfin le certificat d’immatriculation après quelques jours. Cette pièce lui permettra de commander une plaque personnalisée en ligne. Bien entendu, cet accessoire doit répondre à toutes les normes en vigueur.

SIV

Où se rendre pour procéder à l’immatriculation de sa voiture ?

Le nouveau système d’immatriculation des véhicules ouvre de nombreuses possibilités aux récents acquéreurs d’une automobile. Les particuliers peuvent par exemple réaliser cette démarche en ligne. Pour cela, il suffira de consulter le site dédié à cet effet et fournir les documents requis. Si le dossier est complet, le requérant recevra la carte grise en moins de 48 heures. Par ailleurs, il sera en mesure de suivre le traitement de sa demande grâce à une interface ingénieusement pensée.

Pour gagner encore plus de temps, il suffit de confier cette formalité à un concessionnaire automobile. Ces professionnels disposent de leurs propres outils permettant l’immatriculation des voitures vendues. Dans la majorité des cas, les vendeurs disposent déjà de toutes les pièces indispensables et une simple entrevue verbale suffit pour mener à bien ces démarches.

Si le véhicule doit encore subir quelques modifications pour obtenir l’homologation, l’automobiliste peut acar

ussi réaliser la procédure auprès de son garagiste. Les garages font également partie des établissements agréés. Néanmoins, la prudence est toujours de mise. Il vaut mieux demander si le propriétaire de ces lieux est apte à immatriculer son auto. Cela permettra notamment de gagner du temps et d’arpenter les routes de l’hexagone dès que les différentes révisions ont été effectuées.

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *