La clé dynamométrique : que faut-il en savoir ?

139 0

Pour la réparation ou l’entretien d’automobiles ou de moto, plusieurs outils mécaniques sont utilisés par les professionnels du domaine. De ce fait, pour un serrage optimal, il faut nécessairement recourir à une clé dynamométrique. À quoi sert-elle vraiment et quels en sont les différents modèles disponibles ? Dans ce présent article, cette préoccupation sera abordée.

Définition d’une clé dynamométrique

Une clé dynamométrique est un outil mécanique qui sert à contrôler le couple de serrage des écrous et des vis. Ainsi, il permet à ce que ces derniers soient montés et fixés de façon optimale. Compte tenu de leurs fonctions, on distingue deux grandes catégories de clé dynamométrique : les clés à déclenchement et les clés à lecture directe.

Les clés à déclenchement servent à signaler l’atteinte de la valeur du couple. Elles peuvent être réglables ou fixes. De leur côté, les clés à lecture directe permettent d’afficher la valeur en cours et cela de manière directe.

clé dynamométrique

Quels sont les différents services d’une clé dynamométrique ?

La clé dynamométrique (Cledyna) est l’un des outils indispensables à tous travaux mécaniques. En effet, elle permet, en sport automobile, de régler et de vérifier le serrage de certains organes mécaniques comme les boulons, les vis et les écrous. Son utilisation permet d’obtenir un résultat fiable.

Elle est très utilisée afin d’éviter toute détérioration sur les différentes pièces de serrage. Ainsi, elle permet de ne pas endommager les filetages car elle attribue le serrage qu’il faut, ni plus ni moins, pour chaque organe d’un véhicule. En effet, serrer trop faiblement et serrer trop fort peuvent causer un desserrage ou une déformation de la casse.

De même, la clé dynamométrique est un outil de travail incontournable pour un mécanicien ou un bricoleur. On ne peut se passer d’elle parce qu’elle est utilisée pour le serrage d’une culasse moteur, le serrage des écrous de moyeu, le serrage et le desserrage des roues. Avec elle, tout cela n’est qu’un jeu d’enfant car elle est facile à utiliser, efficace et rapide.

Les différents modèles de clés dynamométriques

Sur le marché, il existe maints modèles de clés dynamométriques afin de faciliter leur utilisation et donc le travail des mécaniciens dans l’obtention d’un meilleur serrage au bon couple. Ainsi, il est possible d’avoir une clé dynamométrique à cadran circulaire, clé à réglage par vernier, clé à ressort étalonné, clé de serrage angulaire,…

La clé à torsion est la plus connue de tous et a pour principe la déformation d’une lame. Elle permet de faire une lecture directe sur un rapporteur qui est gradué. La clé à cadran circulaire est un peu délaissée à cause de sa précision un peu relative. La clé à ressort étalonné est la plus utilisée actuellement car elle est composée d’un cliquet intégré, d’un carré conducteur pour douilles et d’un réarmement automatique.

En ce qui concerne la clé de serrage angulaire, elle est créée et ainsi adaptée pour les couples faibles.

Tous ces modèles de clés dynamométriques disposent d’un système qui avertit de la bonne valeur atteinte. Pour le faire, elles procèdent soit par un son, par bipe, par flash ou soit par manière sensitive.

choix clé

Quelques exemples d’utilisation des clés dynamométriques

Pour un meilleur usage des clés dynamométriques, il est important d’observer certaines valeurs moyennes en fonction des pièces. Ainsi, pour le serrage sur les pièces fragiles, il faut opter pour un couple de 1 à 20 N.m. Pour ce qui est de l’automobile moto à savoir les culasses, poulies,… la valeur moyenne de couple est de 20 à 150 N.m. Elle est plus de 150N.m pour les forces de serrage qui sont très importantes.

En conclusion, la clé dynamométrique est un outil de travail incontournable pour tout ce qui concerne la mécanique. Elle existe sous différents types, modèles et permet d’effectuer un serrage parfait.

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *