Vrai ou faux : les coussins berlinois endommagent-ils les véhicules ?

184 0
coussins berlinois

Les dispositifs de ralentissement sont conçus pour assurer la sécurité des piétons et des véhicules en ralentissant la circulation automobile. Cependant, si les intentions sont bonnes, certains dispositifs non réglementaires peuvent endommager notamment les châssis de voiture. Découvrez dans cet article en quoi le coussin berlinois est justement normé pour ne pas abîmer les véhicules.

Rappel : qu’est-ce qu’un coussin berlinois ?

Un coussin berlinois est un dispositif de ralentissement dont la forme est un carré surélevé, souvent rouge, placé au centre d’une voie de circulation. Les coussins berlinois sont conçus pour être légèrement plus larges qu’une voiture, mais moins larges qu’un bus ou qu’un camion de pompier par exemple. En Europe, les ralentisseurs de type coussin berlinois mesurent normalement entre 1,75 et 1,90 m de large.

Avantage numéro 1 : pour le respect des véhicules, la réglementation du CEREMA

C’est tout le problème des ralentisseurs, qu’ils soient de type trapézoïdal, routiers, passages-piétons surélevés ou autres : la hauteur est souvent non réglementaire. Or, les normes des coussins sont établies par un organisme public : le CEREMA (anciennement CERTU). Et si les fabricants respectent les recommandations de ce dernier, alors les coussins berlinois ne peuvent pas abîmer les châssis de voiture, puisque leur hauteur ne doit pas dépasser les 10 cm.

Avantage numéro 2 : pour éviter les accidents, le coefficient d’adhérence SRT

Ce coefficient SRT (Skid Resistance Tester) permet d’évaluer le risque de glissement du caoutchouc. Pour les coussins berlinois, il doit être au minimum à 0,45 et garantit alors un équipement de voirie sécurisé afin de limiter les risques de glissement, notamment pour les véhicules motorisés à deux roues comme les motos ou encore les trottinettes électriques, devenues indispensables en zones urbaines.

infos ralentisseurs

Avantage numéro 3 : pour le confort des conducteurs des véhicules légers, la fabrication en caoutchouc

L’une des causes principales des problèmes de voitures serait le choc qu’elles subissent en roulant sur les ralentisseurs. Mais comparés à ces derniers, souvent fabriqués en enrobé, les coussins berlinois sont fabriqués en caoutchouc et ainsi, le choc de franchissement est beaucoup moins violent sur ces ralentisseurs de voirie.

Avantage numéro 4 : pour les véhicules de transport en commun ou d’urgence, la largeur optimale des coussins berlinois

Les bus ou camions de pompier ne seront pas endommagés par les coussins berlinois, puisque ceux-ci sont justement conçus pour que les transports en commun ou véhicules d’urgence ne soient pas gênés par le dispositif. La largeur du coussin berlinois est inférieure à la largeur de ces véhicules, qui ne sont donc pas du tout impactés et sans risque d’être endommagés.

Conclusion : les coussins berlinois sont-ils responsables des dégâts causés sur les véhicules ?

En réalité, c’est plus de 30% des ralentisseurs installés sur voiries qui ne sont pas réglementaires. Des dos d’âne en enrobé trop hauts, trop abrupts, avec une mauvaise visibilité,… Et c’est cette mauvaise image qui impacte les coussins berlinois, un des dispositifs pourtant le plus adapté à la voirie.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *