Prêt auto : que faut-il savoir ?

394 0

Le prêt auto est un produit mis en place par de nombreux établissements financiers afin de permettre à leurs clients d’acquérir facilement un véhicule neuf ou d’occasion. Il s’adresse prioritairement aux personnes ne disposant pas des ressources nécessaires pour acheter un véhicule au comptant. Vous pouvez par exemple avoir recours au prêt auto afin d’acheter la voiture de vos rêves. Mais avant cela, il est recommandé de prendre en compte un certain nombre de paramètres que nous vous présentons ici.

La durée du prêt auto

Elle désigne la période prévue par le contrat de prêt en ce qui concerne le remboursement du crédit. Elle peut être définie en mois ou en années. À cet effet, là où certains contrats de prêt auto indiquent par exemple un remboursement de crédit d’une durée de 72 mois, d’autres peuvent évoquer une durée de six ans.

Les établissements financiers se servent de ce paramètre pour fixer le montant des mensualités. Avec une durée plus longue, le client sera amené à payer des mensualités plus faibles.

Les mensualités

Lorsqu’on parle de mensualité dans le cadre d’un prêt auto, on évoque la somme à payer à la fin ou au début de chaque mois. Les banques calculent la valeur de la mensualité en tenant compte du capital à rembourser, ainsi que des intérêts. Notez que le montant à payer pour les mensualités ne doit jamais excéder le tiers des revenus mensuels de l’emprunteur.

prêt auto banque

L’apport personnel requis par la banque

Avant qu’une personne ne puisse bénéficier d’un prêt auto, l’établissement financier peut exiger une garantie. Très souvent, il s’agit d’une somme d’argent désignée sous le terme « apport personnel ». Cette garantie permet donc à l’emprunteur de réduire le montant total qu’il doit en réalité payer pour rembourser le prêt.

L’apport personnel dans le cadre d’un crédit auto est généralement limité à 20% du coût total du prêt. Ainsi, pour un prêt de 15 000 euros, un emprunteur peut décider par exemple d’apporter personnellement 3 000 euros.

L’assurance du prêt auto

Si la loi ne prévoit pas forcément une assurance pour un prêt auto, certaines structures n’hésitent pas à l’exiger à leurs clients. Il peut s’agir d’une assurance souscrite auprès d’une autre compagnie ou auprès de la banque. Le plus important est que le contrat puisse couvrir l’emprunteur contre les éventuels risques tels que le décès, l’incapacité de travailler, la perte d’autonomie ou le licenciement.

Le taux effectif global (TEG)

Il s’agit d’un paramètre qui définit le coût réel d’un prêt. S’évaluant sous forme de pourcentage, il tient compte de tous les frais engagés dans le cadre du crédit. Notez donc que le taux effectif global de votre prêt auto prend en considération les intérêts, les frais de dossier, les cotisations pour les assurances, ainsi que les commissions.

Le taux nominal

Il définit les intérêts que l’emprunteur doit payer à la banque ou à l’établissement financier, en plus du capital emprunté. Cela représente en quelque sorte une compensation pour le service rendu. Le taux nominal varie en fonction de la somme totale empruntée. Les établissements de prêts s’appuient beaucoup sur ce paramètre pour attirer la clientèle.

Le coût total du prêt automobile

Il se définit comme étant l’ensemble des intérêts à payer dans le cadre d’un prêt. Pour obtenir ce montant, il faut simplement soustraire le capital emprunté de la totalité des mensualités à rembourser. Il comprend la somme empruntée, la durée du remboursement, le taux effectif global et le prix de l’assurance.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *