Comment bien vendre son véhicule d’occasion ?

172 0

Vous êtes automobiliste et vous envisagez de vous séparer de votre véhicule ? Sachez que la vente automobile d’occasion  n’est pas une mince affaire. Il est nécessaire d’observer certaines règles au préalable pour réaliser une bonne transaction. Cela maxime vos chances de bien vendre votre voiture au bon prix. Découvrez ici des conseils pouvant vous permettre de réussir cette opération.

Définir le prix

Tous les véhicules ont une cote officielle dite « cote Argus« . Calculée en fonction du modèle, de l’âge, du kilométrage et du type de véhicule, la cote Argus constitue une cotation de base. En effet, la transaction doit se réaliser au juste prix. Elle ne doit pas être trop élevée ni trop basse. Le prix est déterminé en tenant compte de certains facteurs comme le kilométrage, les options, etc.

Par ailleurs, dans le but de vendre sa voiture rapidement, il existe plusieurs sites en ligne qui vous proposent des estimations répondant à la tendance du marché. Généralement, ces plateformes proposent des cotes plus favorables aux vendeurs. Tout ceci vous permet d’avoir une idée du prix de base de votre véhicule et vous donne la possibilité de l’affiner encore plus.

vv

Préparer sa voiture

Afin de vous éviter de perdre trop d’argent, vous devez remettre en l’état votre véhicule. Lorsque votre véhicule est sale avec des accessoires manquants, une peinture ternie, cela donne une impression de mauvais entretien et compromet la vente. Cependant avec quelques efforts d’entretien, vous pouvez redonner à votre voiture une apparence plus flatteuse.

II est recommandé de faire un nettoyage intérieur et extérieur et de remplacer les éléments manquants s’il y en a. Vous pouvez aussi appliquer une couche de rénovateur, compléter le niveau ou remplacer un pare-brise fissuré. Cela vous donne l’avantage d’attirer plus d’acheteurs.

Penser au contrôle technique

Il est important de réaliser votre contrôle technique dans un centre agréé si votre véhicule a plus de quatre ans. Afin qu’il soit valable, ce document doit avoir moins de six mois lors de la vente et doit être présenté à l’éventuel acheteur avant la vente.

C’est grâce à ce rapport de contrôle technique que l’acheteur aura une idée générale du véhicule. Toutefois, vous n’êtes pas obligé d’effectuer les réparations mentionnées sur le rapport du contrôle technique.

vv

N’oublier pas les documents administratifs

Pour la vente de votre véhicule d’occasion, vous devez préparer certains documents réglementaires et obligatoires. En tant que propriétaire, vous devez être en possession du certificat de cession rempli. Il doit être composé de trois exemplaires (un pour le vendeur, un pour l’acheteur et un pour la Préfecture). Ensuite, s’ajoute la carte grise ou le certificat d’immatriculation établie à son nom.

Ce certificat d’immatriculation devra être barré, daté et signé. Il doit être remis à l’acheteur au moment de la vente en plus du rapport de contrôle technique. Enfin, il y a le certificat de situation administrative. Ces trois documents sont obligatoires auxquels peuvent s’adjoindre d’autres pièces qui sont facultatives. C’est l’exemple de la notice d’utilisation ou encore le carnet d’entretien.

De plus, le vendeur doit télécharger un certificat de non-gage qui indiquera à l’acheteur qu’il n’y a aucune opposition à la vente. Notons, pour finir, que le vendeur, à l’obligation d’informer son assureur de la vente prochaine et d’entamer la procédure de résiliation du contrat.

En mettant en pratique ces quelques conseils, vous avez l’assurance de bien vendre votre voiture.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *