J’achète ma première moto d’occasion : focus des points à contrôler !

691 0
moto occasion

Qu’il s’agisse de votre première moto ou non, il y a de nombreuses vérifications à effectuer avant de passer à l’étape cruciale de l’achat. Vu la valeur que perd une moto neuve lors de sa première année, orienter son choix vers une moto d’occasion s’avère être un bon investissement. Mais comme tout achat d’un objet ayant déjà servi, il convient de prendre certaines précautions en faisant des vérifications et la moto n’est pas exclue.

Contrôler l’état général de la moto : attention aux traces de chute

Il est conseillé de venir accompagné d’une personne, car certains points à contrôler nécessitent de bouger la moto et la vérification de deux personnes vaut mieux qu’une.

Le premier point est l’état général du cadre en contrôlant qu’il n’y a pas de marque ni de présence de gravillons, car même une chute sans trop de gravité peut facilement marquer. N’hésitez pas à la détailler sous toutes les coutures.

L’ami que vous aurez sollicité vous sera utile pour ce prochain point de contrôle. Appuyer sur la béquille latérale, surélever l’avant de la moto pour pouvoir faire tourner la roue. La vue et l’ouïs sont les sens que vous devrez utiliser afin de contrôler que la roue n’est pas voilée. Si vous percevez un frottement irrégulier au niveau des disques, c’est certainement le signe que la roue a subi un choc. Ce test vous indiquera également si la jante bouge ou non. Une fois l’avant terminé, répétez l’opération sur la partie arrière de la moto.

La troisième étape consiste à examiner la fourche et ses T.  Équipé de votre œil de lynx, partez à l’affut du moindre stigmate susceptible d’apparaître sur la machine.  Notez que le T inférieur possède des petits ergots qui viennent se caler contre le cadre (ce sont les butées de direction). S’ils sont abîmés ou manquant, on peut supposer que la moto s’est déjà retrouvée à terre. Renouvelez ce contrôle de l’autre côté puis enfin, mettez-vous sur le côté de la moto et vérifiez que les deux bâtons de fourche sont bien alignés.

achat moto occasion

Les vérifications importantes

Point important à vérifier est le réservoir qu’il est parfois difficile à contrôler notamment si celui-ci a été repeint. Cependant, un contrôle visuel de l’intérieur du réservoir vous donnera déjà de bons indices. En effet, si celui-ci a subi un choc, la plupart des carrossiers vont le remplir d’eau pour pouvoir le décabosser, mais ce procédé entraîne une oxydation. Si vous constatez la présence de rouille, il est fort possible que le réservoir ait déjà subi une réparation.

Pour les motards de petites cylindrées, sachez que de nombreuses motos proviennent de moto-école. Ces jolis bolides n’ont pas eux une vie simple et nombreuses sont celles qui ont connu le béton. Pour amoindrir les chocs, elles sont équipées de pare carter. Un bon coup d’œil au niveau du moteur et des points de fixations du cadre vous indiquera si la moto que vous convoitez en a été équipée, car ces protections laissent des marques.

Au moment de l’expertise suite à un accident (si celui a été déclaré à la compagnie d’assurance), certains points passent malheureusement sous le contrôle de l’expertise. C’est pourquoi il est important d’examiner les points de fixations qui peuvent avoir cassé notamment sur le moteur. Partez à la chasse de la moindre trace de marques ou de fissures. Pour plus de sureté, vous pouvez vous renseigner sur des sites en ligne comme Histovec, qui vous permettra notamment de vérifier l’authenticité du véhicule, son kilométrage et s’il a subi des réparations par le passé.

Lors d’une chute, le guidon peut lui aussi être atteint et se tordre même légèrement. Un défaut qui peut passer inaperçu à l’œil nu. L’astuce pour le vérifier consiste à tourner le plus possible guidon de chaque côté de la moto. Si celui-ci touche le réservoir, c’est qu’il n’est plus droit. Vous pouvez aussi mettre le guidon en buté et vérifier à l’aide de vos doigts l’espace sous le commodo du guidon. Espace qui doit être égal des deux côtés.

achat moto

Contrôler l’usure des consommables

Le dernier point consiste à vérifier l’état d’usure général des consommables de la moto. Les principaux sont :

  • Les pneus
  • Plaquette
  • Kit chaine
  • Équipements électriques

Vous voilà armée de recommandations pour acheter votre deux-roues. Le dernier conseil est de prendre votre temps afin de ne pas avoir de mauvaise surprise. La route vous attendra !

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.