Pourquoi et comment faire du covoiturage en toute sérénité ?

61 0
avantages covoiturage

Le covoiturage consiste à partager le trajet dans une même voiture. Ce moyen de transport s’effectue de particulier en particulier. Il se pratique généralement de manière ponctuelle (vacances) ou lors des déplacements réguliers (travail, études). Voici les détails sur ses avantages et la meilleure façon de le pratiquer.

Zoom sur les avantages apportés par le covoiturage

Chacun trouve son compte dans le covoiturage, un mode de transport en vogue. Embouteillages à répétition et difficultés à se garer, c’est le lot quotidien de millions de conducteurs français. Pour remédier à cette situation, le covoiturage est la solution idéale. Il facilite les trajets réguliers et rend les routes plus fluides. Le covoiturage peut aussi remédier à l’insuffisance, voire l’absence, des transports publics dans les zones périphériques. Autre avantage, il permet de réduire les frais de déplacement. Cette diminution peut aller jusqu’à 50%. En clair, plus il y a de passagers dans un groupe de covoiturage, plus le propriétaire de la voiture gagne de l’argent.

En plus des économies personnelles réalisées, le covoiturage diminue les coûts en construction d’infrastructures routières, mais aussi ceux associés à la pollution de l’air. À ce propos, étant donné qu’il y a moins de voitures sur les routes, la contamination atmosphérique causée par les transports est moins importante. Par conséquent, le covoiturage favorise une meilleure qualité d’air en zone urbaine. De plus, le covoiturage est bon pour la santé humaine. Il réduit, non seulement, les risques d’allergie, mais aussi de maladies cardiovasculaires, respiratoires et neurologiques. Mais en plus, il diminue le niveau de stress. Enfin, il conserve les aspects pratiques de la voiture, le stress en moins. Les membres d’un groupe de covoiturage établissent les règles selon leurs besoins.

faire du covoiturage

Astuces pratiques pour covoiturer efficacement

Le fondement du covoiturage est simple : partager son véhicule et les coûts d’un trajet (carburant, péages, etc. ). Le Code des transports précise les frais pouvant être divisés entre l’automobiliste et ses passagers (péage, dépréciation du véhicule, stationnement, entretien de la voiture, etc. ). Un prix indicatif est donné par le site de covoiturage. En le dépassant, le conducteur risque de n’avoir aucun passager. Généralement, aucun transfert d’argent ne s’effectue directement : le site encaisse le montant du trajet, pour ensuite le reverser à l’automobiliste. Les sommes perçues légalement dans le cadre d’un covoiturage sont exemptes d’impôts. Les proportions du partage sont définies librement entre le conducteur et les passagers.

À ce propos, il est possible de trouver des conseils pratiques sur le blog d’infos aide-covoiturage.com. En pratique, le conducteur désirant faire profiter un ou plusieurs passagers de sa voiture, et ainsi diviser les dépenses d’essence peut s’inscrire sur un site spécialisé. Il faut alors mentionner son point de départ et son point d’arrivée. Pour ce faire, on choisit l’heure de départ, le lieu de rencontre et la possibilité de faire ou non des détours. Les personnes intéressées prennent contact avec l’automobiliste. Ce dernier est libre de choisir ou non de les prendre. À chaque passager accepté, un numéro de réservation est enregistré. L’individu le transmettra au conducteur au début du voyage.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *