Cote moto : 3 conseils pour obtenir la meilleure estimation possible

160 0
cote argus moto

Vous envisagez d’estimer la valeur de votre moto ? Par simple curiosité ou pour un projet plus réfléchi, connaître votre cote moto vous aidera à vous projeter et à prendre les bonnes décisions pour la suite.

Pour vous aider dans ce projet, retrouvez dans cet article, les 3 conseils pour obtenir une cote moto à la hauteur de vos espérances et fiable par rapport à l’état de votre moto.

Entretenez régulièrement votre moto

Le premier conseil que nous pouvons vous donner commence dès l’achat de votre moto. Que cet événement date de 3 ans, 1 an ou même 6 mois, il vous faut entretenir régulièrement votre moto. Ce conseil convient pour toutes les motos, qu’elles aient été achetées neuves ou même d’occasion.

Comprenez que peu importe l’état de votre moto lorsque vous l’achetez, il va être nécessaire d’être vigilant lors de son utilisation. Pour profiter pleinement de votre deux-roues et pour espérer obtenir une bonne cote moto, son entretien régulier doit être ancré dans vos habitudes. Pensez aussi à la future vente. Même si aujourd’hui vous ne souhaitez pas vous séparer de votre moto, peut-être que ce jour arrivera. Si vous avez pris le soin de l’entretenir
méticuleusement pendant la période où vous l’avez utilisée, vos efforts seront forcément récompensés.

Prenons un exemple concret, si pour deux motos au modèle, kilométrage, année et caractéristiques similaires, on se retrouve face à deux vendeurs distincts, souhaitant obtenir une estimation de leur moto, ayant entretenu complètement différemment leur véhicule.

L’un aura été correctement entretenu, l’autre moins bien et certaines réparations vont être à effectuer pour que la moto soit dans le même état que sa concurrente. L’entretien réalisé sur la première moto va forcément se répercuter sur la cote proposée. La seconde moto, moins bien entretenue, sera donc moins chère que la première car la décote aura été plus importante en raison du manque d’entretien.

Dans cet exemple, l’argument de l’entretien lors de l’analyse du véhicule n’est pas à négliger. Le vendeur pourra mettre en avant sa rigueur quant à l’état de son véhicule et pourra prouver ses propos avec les factures correspondantes.

Cote moto

Stockez votre moto à l’abris des intempéries

Autre conseil que nous pouvons vous donner pour espérer obtenir une bonne cote moto concerne le stockage de votre moto.

L’utilisation et l’entretien de votre moto sont une chose, mais si vous faites des efforts sur ces deux sujets mais que le stockage de votre deux-roues passe au second plan, ceux-ci ne serviront à rien.

En effet, si vous êtes rigoureux dans l’entretien et les réparations de votre moto, mais qu’une fois rentré chez vous, vous la laissez à l’extérieur, sans protection, elle perdra forcément plus vite de la valeur.

Ce que nous conseillons à tous les propriétaires de moto, est de stocker leur véhicule à l’abri, de préférence dans un endroit sec et aéré. Garage, abris de jardin font très bien l’affaire. Le principal est de garder votre moto à l’abri des intempéries et des éventuels éléments extérieurs pouvant venir dégrader son état.

Si vous le pouvez, vous pouvez ajouter une bâche de protection spécifiquement conçue pour votre moto. Une bonne bâche laisse passer l’air mais retient la poussière. Ce type de bâche est souvent utilisé l’hiver, lorsque la moto roule moins souvent.

Réalisez les réparations nécessaires

Avant l’estimation

En plus de l’entretien normalement réalisé tout au long de l’utilisation de votre moto, il peut arriver que certaines réparations soient à prévoir avant l’estimation. En effet, l’objectif de cette démarche va être de recevoir le meilleur prix possible pour votre moto.

Plus votre véhicule sera en bon état et que vous pourrez prouver les réparations effectuées, plus vous pourrez espérer obtenir une offre de reprise à la hauteur de vos espérances.

Ces réparations sont bien évidemment au bon vouloir du vendeur qui n’est en aucun cas obligé de les réaliser.

Avant la vente

N’étant pas encore soumise à l’obligation du contrôle technique, la vente de motos est aujourd’hui moins réglementée que celle des voitures par exemple. De ce fait, les vendeurs ne sont pas obligés de réaliser les réparations nécessaires à la remise en état de leur moto avant sa vente.
Cependant, nous conseillons à tous les vendeurs de jouer la carte de l’honnêteté en mentionnant à l’acheteur les éventuelles réparations à effectuer ou à réaliser avant la vente afin que la transaction soit une vraie réussite.

Vous avez désormais tous les conseils nécessaires pour obtenir la meilleure estimation de votre moto. Il ne vous reste plus qu’à les mettre en pratique pour obtenir la meilleure cote possible !

De l’entretien aux réparations en passant par le stockage de votre deux-roues, il faut être vigilant sur ces 3 points principaux. Vos efforts seront ensuite récompensés lors de l’offre de reprise que vous recevrez.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.