Pourquoi le fait que votre voiture ne soit pas entièrement fonctionnelle ne signifie pas que vous ne pouvez pas la vendre en 2022 ?

72 0
panne de voiture sur la route

Votre véhicule est en panne et vous ne savez pas quoi en faire ? Vous estimez que les réparations à effectuer sont trop coûteuses ou bien vous projetez de le changer ? Parfois, mieux vaut revendre une voiture qui ne fonctionne pas plutôt que de s’engager dans des travaux onéreux. Ainsi, vous pourrez vous tourner vers une autre occasion ou investir dans un véhicule neuf. Auquel cas, vous ne serez pas contre récupérer un peu d’argent en vous séparant de votre ancienne automobile. Cet article va vous révéler pourquoi et comment il est intéressant de revendre sa voiture même si celle-ci est en panne ou ne roule plus depuis un moment.

Des professionnels sont toujours intéressés

Il existe toujours des gens intéressés à l’idée de récupérer un véhicule en panne. Soit pour le réparer et assurer une revente, soit pour récupérer des pièces détachées dans le but de constituer une réserve pour revendre ces accessoires au détail. Certaines entreprises spécialisées sont intéressées lorsque vous voulez vendre votre véhicule en panne. Il suffit simplement de savoir que c’est possible et de vous tourner vers les bonnes personnes pour trouver une solution. Il faut tout de même savoir que ces entreprises n’acceptent pas le deal à chaque fois : elles expertisent le potentiel de votre auto avant de s’engager.

Votre voiture a encore du potentiel

On pense parfois à tort qu’un véhicule est fichu parce qu’il est tombé en panne trop souvent, parce qu’il est sévèrement accidenté ou parce que son problème semble nécessiter de trop grosses réparations. Dans certains cas, la panne peut constituer un budget trop important pour vous, mais pour un professionnel, il s’agit d’un investissement à réaliser : il peut racheter votre voiture et ensuite prendre le temps de la réparer dans le but de la revendre ou de l’utiliser. Savoir la réelle valeur de son véhicule est important, car cela permet de déceler quel est son potentiel réel et sa côte sur le marché.

voiture fonctionnelle

Voiture roulante ou non-roulante ?

Il faut déjà distinguer deux statuts par rapport à l’état de son véhicule : voiture non roulante ou roulante ? Une voiture roulante correspond à une voiture dont les pannes ou dégâts sont mineurs, c’est-à-dire qu’avec quelques modifications et changements de pièces, elle pourra redémarrer et circuler. La voiture non-roulante est une voiture qui a besoin d’une modification très importante, impliquant un nouveau moteur ou châssis, par exemple. Son cas répond donc à une législation différente.

Aussi, il existe le cas du véhicule accidenté : en fonction de son état, il peut être revendu, mais vous ne devez pas minimiser le moindre vice caché (défaut non décelable au moment de la vente, mais qui peut empêcher le véhicule de fonctionner correctement) car sinon, l’acheteur pourra se retourner contre vous.

La législation : qu’est-ce qu’il faut savoir ?

Depuis 2009, il est interdit de vendre une voiture non-roulante à un particulier. Si vous vendez un véhicule en panne ou accidenté (roulant ou non-roulant) à un professionnel, vous n’avez pas besoin du contrôle technique. En revanche, si vous revendez un véhicule à un particulier, vous devez fournir un certificat de contrôle technique, que l’avis soit positif ou négatif. Libre à l’acheteur d’accepter ou non la transaction ensuite.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.