Leasing auto : LOA ou LDD ? Les avantages et inconvénients des deux systèmes

171 0
Leasing auto

Le leasing est à la mode. Il permet de louer une voiture sur une période déterminée à l’avance sans avoir besoin d’assumer financièrement les réparations. Toutefois, il existe deux modes de leasing : la location longue durée (LLD) et la location avec option d’achat (LOA). Ces deux systèmes ont des avantages et des inconvénients qui leur sont propres. Alors, LOA ou LLD ?

La location avec option d’achat (LOA)

Comme son nom l’indique, la location de voiture en LOA permet à son loueur de l’acheter définitivement à la fin du contrat. Le prix d’achat est fixé à l’avance au moment de la signature du contrat de location. Il est généralement plus avantageux. De plus, les formules proposées dans le cadre d’une LOA sont flexibles. Vous choisissez le nombre de kilomètres à parcourir et le montant de vos mensualités s’adaptent automatiquement. Heureusement, la LOA ne vous oblige pas à acheter la voiture. Il s’agit simplement d’une option que vous pouvez mobiliser si l’envie vous prend. Vous trouverez de nombreux professionnels proposant des LOA personnalisées comme Agilauto.

Cependant, la LOA a aussi quelques inconvénients. En effet, vous devez déposer un apport relativement important au moment de la signature du contrat. La location avec option d’achat est un pari : vous spéculez sur la valeur résiduelle du véhicule que vous louez. Même si cela reste rare, il se peut qu’elle n’ait plus aucune valeur à la fin du contrat. De plus, les frais d’assurance et d’entretien ne sont pas pris en charge par le contrat. Si cette dernière tombe en panne, les réparations sont à votre charge. Si vous ne l’achetez pas, vous êtes dans l’obligation de rendre le véhicule dans un bon état.

LOA ou LDD

La location longue durée (LLD)

L’entretien du véhicule est compris dans le contrat de location. Ainsi, aucun frais n’est à votre charge. Vous avez également l’occasion de changer régulièrement de voiture.

La durée de financement du véhicule s’étale généralement de 2 à 5 ans et vous n’avez pas à vous préoccuper de la reprise ou de la revente du véhicule, le loueur s’en charge. Par ailleurs, ce dernier doit prendre en charge le certificat d’immatriculation.

Dans la majorité des contrats, les premiers loyers sont majorés et les mensualités sont plus élevées que dans le cadre d’une LOA pour couvrir les frais d’entretien du véhicule.

En connaissant votre situation, les assureurs et les dépanneurs peuvent se permettre de faire grimper la facture.

Vous devez rendre le véhicule en bon état à la fin du contrat. Vous n’avez pas la possibilité de l’acheter. Une fois remis, le loueur reprend la pleine propriété du véhicule. Ce dernier ne vous appartiendra jamais définitivement.

Au moment de la signature du contrat, vous avez dû estimer vos besoins en termes de kilomètres. Tous les kilomètres parcourus au-delà de la limite autorisée sont facturés. Utilisez le GPS via Michelin itinéraire pour réduire vos distances.

LOA ou LLD : que choisir ?

Les deux systèmes ont des avantages, mais aussi des inconvénients. Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte vos besoins et vos envies sur le long terme.

Posez-vous quelques questions : souhaitez-vous acheter le véhicule à terme ? Avez-vous les moyens d’assumer financièrement les réparations et l’entretien du véhicule ?

N’hésitez pas à demander des conseils à un professionnel qui vous orientera vers le système le plus adapté à votre situation.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.