Véhicule placé à la fourrière : les étapes pour aller le récupérer

159 0
Véhicule placé à la fourrière : les étapes pour aller le récupérer

C’est la hantise de beaucoup d’automobilistes et lorsque ça tombe sur nous, c’est en général l’angoisse assurée. Nous parlons bien sûr du fait de se faire emporter brusquement son véhicule sans comprendre au départ la raison. On se dit alors au début qu’il s’agit d’un vol avant de comprendre qu’un agent de la circulation était passé par là et qu’il a ordonné une mise en fourrière. La raison : stationnement gênant. Il ne vous reste plus maintenant qu’à aller chercher votre voiture adorée, mais comment procéder dans l’ordre ?

Première étape : appeler les fourrières de votre secteur pour vérifier où est votre voiture

Cette première étape est indispensable, car si vous deviez vous rendre directement dans chaque fourrière, vous allez perdre du temps et de l’argent. Certains sites vous suggéreront d’aller demander dans un commissariat ou une gendarmerie. S’il est vrai qu’on pourra vous renseigner sur le lieu où se trouve votre voiture, il est dommage d’aller encombrer les services de police pour ce genre de formalité.

À la place, nous vous conseillons de prendre les devants et d’appeler par téléphone les différentes fourrières de votre secteur. Il existe justement un annuaire en ligne qui répertorie les numéros de fourrières de chaque ville et pour l’avoir essayé, nous pouvons dire qu’il est fiable. N’oubliez pas cela dit de noter votre numéro de plaque d’immatriculation pour leur renseigner, sans quoi ils auront toutes les peines du monde à identifier votre automobile.

Deuxième étape : aller à la fourrière pour récupérer sa voiture

Une fois que vous avez identifié la fourrière qui vous intéresse, il ne vous reste plus qu’à retrouver votre voiture adorée là où on l’a placé. Pour information, on vous demandera votre permis de conduire (encore valide, cela va de soi) ainsi qu’une attestation d’assurance du véhicule en question. Si tout est OK, vous pourrez repartir avec votre automobile à tout moment si celle-ci est jugée apte à rouler. Avant cela, on vous demandera de payer des frais de fourrière. C’est la vie !

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.