Devenir chauffeur de taxi : que faut-il pour accéder au statut de professionnel ?

236 0

Le métier de chauffeur de taxi est l’une des professions les plus structurées de l’hexagone. De ce fait, peu importe vos motivations, vous devez nécessairement remplir certaines conditions avant d’accéder au statut de professionnel. Entre exigences légales, formations et qualités personnelles, voici entre autres les indispensables pour devenir chauffeur de taxi.

Suivre une formation complète pour passer le CCPCT

Pour exercer librement votre profession de chauffeur de taxi, vous devez évidemment disposer des qualifications requises. Celles-ci vous permettent d’avoir une carte professionnelle, laquelle constitue d’ailleurs un gage de sureté pour vos éventuels clients. Cependant, pour obtenir cette carte, il vous faudra passer avec succès les épreuves du certificat de capacité professionnelle.

Dès lors, suivre une formation complète et sérieuse est nécessaire pour ce faire. À distance ou en présentiel, les cours pour devenir taxi sont taillés sur mesure, de quoi aider les aspirants à ce métier à en apprendre l’essence. Vous aurez le temps d’étudier le Code de la route, mais aussi, et surtout, d’apprendre les bonnes manières à développer pour rassurer vos passagers.

Se conformer aux exigences gouvernementales

Le législateur a mis en place une règlementation précise en ce qui concerne l’exercice du métier de chauffeur. Que vous prévoyiez de travailler en tant que salarié dans une grande compagnie de transport ou comme auto-entrepreneur, il faudra vous plier à cette règlementation.

Permis de conduire

Faut-il encore rappeler qu’un défaut de permis de conduire est dûment puni par la loi ? Ceci l’est d’autant plus si vous êtes un chauffeur de taxi. Dès lors, il va sans dire qu’il vous sera impossible d’exercer ce métier sans permis de conduire. Vous devez alors passer l’examen avec succès et disposer du document attestant de votre maitrise du code de la route et de la conduite en général.

Un casier judiciaire « blanc » et une formation aux premiers secours

Les conditions relatives à la possession d’un casier judiciaire blanc et à l’administration des premiers soins ont été mises en place dans le but de garantir un minimum de sécurité aux passagers. Si pour d’aucuns l’exigence relative au casier judiciaire semble un peu sévère, pour d’autres en revanche, elle est tout à fait légitime. Ceci étant, si vous souhaitez vous lancer, assurez-vous de n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation. En dehors de la formation basique, il vous est également exigé de maitriser les premiers secours avant d’entamer votre profession sur la route.

Des qualités personnelles pour booster votre carrière

Le marché du taxi peut être relativement saturé en fonction des milieux. Si vous envisagez de commencer l’aventure en tant qu’auto-entrepreneur, il vous faudra bien plus que les formations basiques. Vous devrez apprendre à créer une atmosphère permettant de rassurer vos passagers. Ceci est d’ailleurs valable quand bien même, vous optez pour le salariat.

En outre, un bon chauffeur de taxi doit maitriser tout le trafic routier de la ville où il souhaite exercer son métier. Pour cause, il va de soi que les éventuels clients sont à la recherche d’un transport qui leur permettra d’arriver à destination dans les plus brefs délais.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *