Étapes à suivre quand on veut suivre un cours d’auto-école qui accepte le CPF pour le permis

1898 0
cours autoecole

Obtenir le permis de conduire peut être coûteux et difficile à financer, malgré son importance pour trouver ou conserver un emploi. Heureusement, différentes aides sont disponibles pour financer le permis. Depuis 2017, le Compte Personnel de Formation (CPF) peut être utilisé pour couvrir tout ou partie des frais d’apprentissage de la conduite. Cependant, de nouvelles règles sont en vigueur depuis le 1er novembre 2020 en raison d’abus. Cet article fournit des informations actualisées sur les conditions, les types de permis concernés, les auto-écoles autorisées et la procédure à suivre pour utiliser son CPF pour passer son permis de conduire.

Conditions de financement du permis de conduire via le CPF

Le financement de l’apprentissage de la conduite peut représenter un coût moyen de 1 800 euros en France, rendant souvent difficile l’obtention du permis de conduire pour les personnes en recherche d’emploi. Afin de ne pas limiter la mobilité professionnelle, diverses aides financières ont été mises en place pour les candidats au permis de conduire, dont l’utilisation du Compte Personnel de Formation (CPF) pour couvrir tout ou partie des frais de formation en auto-école (cours de code et de conduite). Néanmoins, pour bénéficier de cette aide, il est nécessaire de répondre à certaines exigences, lesquelles ont été renforcées fin 2020.

Pour qui s’applique la possibilité de mobiliser son CPF pour financer son permis de conduire ?

Si vous êtes un actif (un travailleur ou un demandeur d’emploi), vous pouvez financer vos cours de code et de conduite en auto-école en utilisant les droits de formation acquis sur votre compte CPF. Cependant, étant donné que le CPF a pour objectif de se former tout au long de sa carrière, il est nécessaire de prouver que le financement de votre permis de conduire est lié à votre projet professionnel. Si vous êtes un demandeur d’emploi, vous devrez démontrer que le financement de votre permis de conduire via votre CPF vous permettra de postuler à certains postes. Si vous êtes salarié, vous devrez expliquer comment l’absence de permis de conduire vous freine dans votre évolution professionnelle. Il est important de noter que vous ne pourrez pas utiliser votre CPF pour financer votre permis de conduire si vous avez subi une suspension ou un retrait de votre permis B.

A lire :   Permis de conduire français : Permis AM

permis auto

Quels sont les différents types de permis que l’on peut financer avec le CPF ?

Les conditions pour mobiliser son CPF afin de financer son permis de conduire ont été modifiées fin 2020. Désormais, il n’est plus possible d’utiliser son CPF pour financer les permis scooter, moto, bateau ou tracteur. Les seuls types de permis éligibles sont les permis B, C1, C, C1E, CE, D1, D, D1E et DE. De plus, depuis l’entrée en vigueur des nouvelles règles, il est nécessaire de souscrire à une offre complète, incluant à la fois la formation théorique et la formation pratique. Il n’est plus possible de dissocier ces deux formations dans le cadre du financement par CPF. Il convient de noter que le Compte Personnel de Formation (CPF) ne peut pas être utilisé pour couvrir les frais liés à des stages de récupération de points, une formation de mise à niveau en conduite ou pour des heures de conduite visant à passer d’une boîte de vitesses à une autre.

Avoir son permis de conduire est crucial pour trouver ou conserver un emploi, mais les coûts associés peuvent être difficiles à couvrir. Heureusement, le Compte Personnel de Formation (CPF) peut être utilisé pour financer tout ou partie des frais d’apprentissage de la conduite. Cependant, de nouvelles règles sont entrées en vigueur depuis novembre 2020 en raison d’abus. Ce guide fournit des informations actualisées sur les conditions, les types de permis concernés, les auto-écoles autorisées et la procédure à suivre pour utiliser son CPF pour passer son permis de conduire. Il est important de noter que le CPF ne peut pas être utilisé pour financer tous les types de permis ou toutes les formes de formation en conduite. Il est donc essentiel de comprendre les critères d’admissibilité pour éviter toute confusion.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *