Quelle est la différence entre un VSL et un taxi ?

232 0
vsl taxi

Quand vous devez vous déplacer pour des raisons médicales ou simplement pour aller d’un point A à un point B, plusieurs solutions existent. On va ici parler de deux d’entre elles : le Véhicule Sanitaire Léger (VSL) et le taxi. Bien que leur objectif principal soit de transporter des personnes, chacun de ces moyens de locomotion a ses nuances. Nous allons décortiquer leurs différences.

Le taxi : un moyen de transport qui s’adapte

Contrairement aux VSL, orientés vers le transport médicalisé, les taxis traditionnels s’adressent à un public plus large. Ils sont en mesure de répondre à des besoins beaucoup plus variés. Vous avez peut-être utilisé un taxi pour aller à des rendez-vous d’affaires, aller en discothèque ou même pour vous rendre à la gare ou à l’aéroport. Vous avez alors pu vous faire hypnotiser par le taximètre qui défile, un matériel que vous pourrez retrouver sur le site web de Taxitronic par exemple, le leader mondial en la matière et le spécialiste de la gestion de véhicules.

La praticité des taxis réside dans l’urgence avec laquelle ils peuvent être sollicités. En effet, nul besoin d’effectuer une réservation au préalable pour en bénéficier. Un simple geste de la main dans la rue ou un appel téléphonique et voilà le taxi qui arrive ! Le fait qu’ils soient disponibles à toute heure est une autre caractéristique appréciable des taxis. Imaginez un scénario où votre voiture tombe en panne juste avant un rendez-vous important. Dans cette situation stressante, le taxi devient votre sauveur et vous emmènera à bon port.

VSL et taxi

Le VSL : un moyen de transport médicalisé à la demande

Le VSL est un moyen de transport spécialement conçu pour répondre à des besoins médicaux. Il est par exemple utilisé pour des trajets liés à des soins réguliers, des examens médicaux ou encore des retours à domicile après une hospitalisation. Les VSL sont équipés pour transporter des patients en toute sécurité. Pour ce faire, ils possèdent à leur bord des équipements de premiers secours ainsi qu’un aménagement intérieur qui est adapté aux personnes à mobilité réduite ou nécessitant une attention particulière.

Les chauffeurs de VSL sont même formés pour répondre aux besoins des personnes qu’ils transportent. En ce sens, ils connaissent les gestes de premiers secours et savent comment manipuler les patients. La prise en charge est donc complète. Prenons l’exemple d’un patient qui, après une intervention chirurgicale, doit rentrer chez lui. Le VSL est alors la solution toute trouvée !

A lire :   Comment estimer le coût d’une course de taxi ?

Comparaison des coûts du VSL et du taxi

Comme nous venons de le voir, le choix entre un VSL et un taxi dépend de la nature du déplacement. Les VSL bénéficient souvent d’une prise en charge partielle ou totale par l’assurance maladie. Cependant, cela se fait sous certaines conditions, comme avec une prescription médicale qui justifie le déplacement pour des soins médicaux.

À l’opposé, les taxis ne sont pas couverts par l’assurance maladie et impliquent donc un coût entièrement à la charge du passager. Le prix d’un trajet en taxi varie selon plusieurs facteurs tels que la distance parcourue, le temps de trajet influencé par le trafic et l’heure à laquelle la course se fait. La consommation d’essence de la voiture n’a, elle, aucune incidence vu que le prix au kilomètre est plafonné.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *