Scooter électrique ou essence, comment choisir pour se déplacer en 2 roues ?

610 0
scooter électrique

Dans notre société schizophrénique, coincée entre les promesses offertes par les nouvelles technologies et les préoccupations écologiques, l’évolution des besoins des individus a permis l’essor du deux-roues, notamment en milieu urbain. Le scooter s’y est ainsi imposé comme une solution de mobilité pratique, efficace et économique. Pourtant, les scooters thermiques sont régulièrement désignés comme la plaie des grandes villes, mis en cause qu’ils sont pour les nuisances sonores et la pollution qu’ils génèrent.

Avec le scooter électrique, les constructeurs se proposent ainsi de conserver les joies et les facilités de la conduite en deux-roues tout en l’adaptant aux attentes des citoyens d’aujourd’hui. Outre leur réelle plus-value écologique, ils s’appuient désormais sur l’évolution exponentielle des technologies connectées et mécaniques et laissent entrevoir de multiples possibilités d’avenir pour ce mode de déplacement. Pourtant, certains aficionados des mécaniques bruyantes restent méfiants sur leurs performances réelles. Qu’en est-il vraiment ?

Le scooter électrique, la puissance instantanée

Contrairement aux idées reçues, le scooter électrique répond parfaitement aux besoins des amateurs de conduite sportive. En effet, le développement constant des motorisations électriques lui permettent désormais d’afficher de hautes performances en matière d’accélération. La disponibilité du moteur électrique en fait un outil extrêmement réactif aux sollicitations de son pilote ce qui lui permet de naviguer avec aisance dans les trafics urbains les plus denses.

Les scooters électriques Peugeot par exemple affichent des performances à l’accélération et au démarrage en côte similaires à celle d’un scooter thermique 50 cc 2 temps. En outre, les moteurs électriques ne souffrent pas des à-coups de leurs ancêtres, tout en garantissant un confort de conduite optimal, sans nuisances sonores ni vibrations ! Ils offrent ainsi un plaisir de conduite inégalé tout en répondant parfaitement aux critères de mobilité d’avenir, qui feront loi dans les années futures en milieu urbain.

scooter essence

Le choix d’une motorisation électrique pour une mobilité d’avenir

Les batteries lithium-ion de dernière génération sont un des aspects les plus innovants du scooter électrique. Leur endurance et leurs performances sont en constante évolution et ont notamment permis de développer des engins puissants, à l’autonomie en augmentation perpétuelle. Par ailleurs, le scooter électrique est à la pointe de la connectivité, un atout supplémentaire qui lui garantit un avenir radieux au sein de nos sociétés numériques.

La plupart des scooters électriques sont en effet équipés d’outils numériques puissants qui contribuent à la sécurité du pilote autant qu’à son ergonomie. Les scooters électriques Peugeot par exemple sont 100% connectés grâce à une carte 3G, reliée à une solution cloud qui gère en temps réel les données du véhicule. Géolocalisation, monitoring de la batterie, évaluation de l’éco-score ou encore mise en place d’auto-diagnostics, les applications sont infinies !

Praticité, incitations financières et conscience écologique

Si le scooter électrique jouit d’un prestige grandissant, c’est aussi grâce à sa simplicité d’utilisation. Les nouvelles batteries permettent ainsi de recharger son véhicule sur n’importe quelle prise domestique. Finies les longues et fastidieuses attentes à la pompe, l’indépendance est désormais la règle ! Les pilotes apprécient également sa maniabilité et sa légèreté qui répondent parfaitement aux nécessités de la conduite urbaine, ainsi que les possibilités de customisation offertes par les constructeurs.

Enfin, les scooters électriques bénéficient également de l’intérêt grandissant des citoyens pour la qualité de vie et l’optimisation de leurs espaces de déplacement. Non polluant, silencieux et économique à l’usage, le scooter électrique sera certainement la pierre d’achoppement de la mobilité douce, promue par les grandes villes. En témoigne les multiples incitations financières, sous forme de primes d’État ou de collectivités, qui achèveront de balayer les dernières réticences des pilotes de demain !

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *