Bien choisir sa première voiture

306 0
choisir sa première voiture

C’est officiel, vous avez votre permis en poche ! Et vous souhaitez à présent acquérir votre premier véhicule. Pour cela, quelques règles peuvent vous aider à acheter le bolide de vos rêves dans de bonnes conditions financières, et à trouver la voiture qui vous correspond le mieux.

Voici quelques indications pour savoir quelle voiture il convient d’acheter en priorité lorsqu’on est jeune conducteur !

N’oubliez pas les frais annexes

Lorsque l’on achète son premier véhicule, on a tendance à prendre en compte uniquement le prix de la voiture.

Or, des frais parallèles viennent se rajouter, qui nécessitent parfois de souscrire à un crédit pour sa nouvelle voiture alors qu’on n’en avait pas vraiment envisagé l’éventualité.

Parmi ces frais, citons :

  • L’assurance auto
  • Les frais de carburant
  • Les frais de déplacement (péage …)
  • Les frais de stationnement

Sur ces frais annexes à l’achat d’un véhicule, il est possible de réaliser quelques économies, qui, additionnées, sont loin d’être négligeables.

Vous adhérerez à une assurance auto ? Si vous souhaitez souscrire à un crédit en parallèle, vous pouvez étudier le package assurance-crédit auto proposé par des compagnies comme la Maaf. Un système qui vous permet de réaliser des économies très intéressantes sur votre assurance.

Pour réduire vos frais de déplacements, vous pouvez étudier l’offre de télépéage qui vous permet de gagner un temps considérable et de pouvoir en outre profiter de certains parkings dans de bonnes conditions.

Pour optimiser vos frais de carburant, réfléchissez en amont à l’usage que vous souhaitez faire de votre voiture : si vous souhaitez multiplier les longs trajets, privilégiez le diesel, économique sur le long terme. Si vous multipliez les petits trajets urbains, l’essence est le carburant qu’il vous faut.

première voiture

Quelques vérifications à opérer

Vous souhaitez acquérir une voiture d’occasion, comme la grande majorité des jeunes conducteurs ? Prenez le temps d’opérer les vérifications d’usage, et n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne qui connaît parfaitement le secteur.

Demandez à circuler au volant du véhicule, et testez toutes les conditions de circulation ; prenez le volant sur voie rapide et n’achetez surtout pas la voiture si elle « tire » ou si elle vibre.

Réclamez le justificatif de contrôle technique, il est obligatoire pour que la transaction se passe dans les formes.

Vérifiez la valeur du véhicule sur la cote Argus : si le prix proposé est supérieur, cette information vous permet de négocier votre prix d’achat. Si le prix est nettement en dessous de cette coté, méfiance, ce n’est pas nécessairement bon signe, au contraire ! les voitures proposées très en dessous de leur valeur recèlent souvent des vices cachés.

Vérifiez différents points du véhicule indispensables pour une circulation en toute sécurité :

  • Pneus : vérifiez qu’ils ne sont pas usés (on ne doit pas voir le témoin d’usure) ; vérifiez également que la roue de secours est en parfait état et qu’elle fait la même taille que les autres roues.
  • Embrayage si votre voiture a une boîte manuelle : une technique avérée consiste à passer du point mort à la quatrième ; si la voiture cale c’est que l’embrayage est opérationnel.
  • Appareils électriques : vérifiez la ventilation (doit être opérationnelle et sans odeur), mais aussi le GPS, par exemple en entrant un itinéraire
  • Si le vendeur est un concessionnaire professionnel, il doit vous fournir une garantie pour les pannes mécaniques.

Ces vérifications effectuées, vous pourrez sereinement prendre le volant. Bonne route à tous !

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *