Nos conseils pour bien choisir son assurance pour scooter

122 0
assurance scooter

Le scooter est une moto assez pratique permettant d’effectuer rapidement vos courses pour éviter certaines difficultés : les embouteillages, les restrictions de déplacement dans les immenses agglomérations. En outre, même si vous roulez votre scooter par contrainte économique, certains l’utilisent pour se défaire un peu de leur voiture. Quelle que soit la raison pour laquelle vous aimez conduire votre scooter, vous avez l’obligation de l’assurer. Cependant, pour éviter les pièges des compagnies d’assurance, découvrez dans cet article nos conseils pour bien choisir votre assurance pour scooter.

Obligations imposées par la loi

L’assurance pour scooter est obligatoire et imposée par la loi au titre de la « responsabilité civile ». Cette assurance est en effet la garantie minimum obligatoire à laquelle vous devrez souscrire. Elle vous protège contre les dommages causés en cas d’accident.

Souscrire à une assurance pour scooter est donc un devoir comme dans le cas des véhicules. Vous ne pouvez pas conduire sans assurance. En réalité, un simple contrôle de routine effectué par la police peut vous revenir cher s’il s’avère que votre scooter n’est pas assuré. Le montant de l’amende pour défaut d’assurance pour scooter peut avoisiner 3750 euros. Cela correspond à de nombreuses années de primes d’assurance. Ainsi, le premier conseil que vous devrez mettre en pratique consiste à vous conformer à la législation. C’est pour votre bien !

scooter

Optimisez les coûts

Si vous ignorez comment vous pourrez maximiser les coûts, alors comparez simplement les devis de plusieurs assureurs. En effet, la meilleure façon de réaliser des économies ou d’optimiser les coûts consiste à comparer les devis de plusieurs compagnies d’assurance. Pour y arriver, il vous suffit d’utiliser un comparateur de devis d’assurance et le tour est joué comme dans le cas d’une moto cross.

Comme autres solutions, vous pouvez augmenter le montant des franchises, prendre une assurance au kilomètre ou payer votre assurance scooter à l’année. Le fait d’éviter également les accidents ou de rouler votre scooter à titre privé vous permet d’optimiser les coûts.

Soyez honnête

Vous devrez être vigilant lorsque vous souscrivez une assurance scooter. Une mauvaise communication sur le modèle de votre scooter ou sur son débridage peut favoriser la résiliation de votre contrat d’assurance. Cela implique une perte d’indemnisation et même une possibilité de poursuite pénale.

Adaptez votre contrat d’assurance à votre situation

Afin de bien choisir votre assurance scooter, vous devrez adapter votre contrat d’assurance à votre situation. Pour y parvenir, vous devez considérer plusieurs facteurs importants. Parmi ces critères, on retrouve : vos déplacements, les endroits où vous stationnez et le coût de votre scooter. N’oubliez pas également que votre scooter perdra sa véritable valeur au fil du temps. Pour ce faire, vous ne devrez pas souscrire une assurance tout risque à un vieux scooter d’occasion que vous ne roulez pas régulièrement.

Assurez-vous en cas de prêt de votre scooter

Avant de parafer un contrat d’assurance, ayez la garantie que votre bail tient compte de cette situation. Toutefois, même si vous disposez d’une garantie « prêt de scooter », vous serez la seule personne à supporter un malus en situation de sinistre occasionné par le tiers, quel qu’il soit.

Assurez-vous contre le vol

Le pourcentage de vol de scooter ne cesse d’augmenter en France. Pour preuve, en 2016, 54 400 vols d’engins à deux roues ont été enregistrés. Au-delà d’être un luxe, assurer son deux roues neuf en cas de vol est plus qu’une obligation.

Pas de commentaire

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *