2020, une année record pour l’hybride rechargeable et la voiture électrique en France

1339 0

Alors que le marché automobile est en recul de 27% en 2020 par rapport à 2019, les voitures « branchées » quant à elles grignotent des parts de marchés. Qu’est-ce que les voitures branchées et quelles ont été les évolutions du marché automobile à l’issue de l’année 2020 ?

Hybride, hybride rechargeable, voiture électrique : quelles différences ?

Le point commun entre l’hybride, l’hybride rechargeable et la voiture électrique, est que toutes sont des véhicules « électrifiés » et considérés comme « propre », ce qui n’est pas vraiment le cas selon le documentaire « À Contresens, Voitures électriques, la grande intox ». En revanche, les voitures branchées ne font référence qu’aux voitures électriques et hybrides rechargeables. Pour comprendre les spécificités de chacune de ces technologies, allons davantage dans le détail.

Pour commencer, la voiture électrique n’est pas une invention récente de Tesla ou un autre constructeur puisque quelques modèles ont été conçus dès le 19e siècle. Le fonctionnement d’une voiture électrique est simple, elle n’est pas composée d’un moteur mais d’une batterie d’environ 50 kWh, ce qui lui permet de rouler environ 330 kms sans recharge. Les modèles les plus connus sont la Renault ZOE et la Tesla Model 3.

L’hybride « simple » est bien différente car cette voiture est à la fois composée d’un moteur thermique et d’une batterie. Celle-ci a une capacité modeste (entre 1 et 2 kWh généralement), et elle est alimentée par la récupération de l’énergie cinétique lors du freinage et la décélération. Qui dit batterie peu puissante, dit autonomie en mode « zéro émission » très limitée. En effet, l’autonomie en électrique est inférieure à 5km pour les hybrides simples, l’utilisation est donc privilégiée pour les courts trajets urbains. Tous les constructeurs proposent des hybrides mais les modèles les plus connus restent la Toyota Prius, Yaris et la Renault Clio E-Tech.

L’hybride rechargeable, quant à elle, dispose d’une batterie bien plus puissante (environ 10 kWh), l’autonomie 100% électrique est donc de 30 à 100 kms selon les modèles. Au niveau de la recharge, il est nécessaire de brancher la batterie sur une borne rapide pendant quelques dizaines de minutes, ou à une prise de courant standard pendant plusieurs heures.

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez passer sur une technologie « zéro émissions », de nombreux aspects sont à prendre en compte et notamment votre usage de la voiture au quotidien et votre capacité à recharger ou non le véhicule.

Un nombre record d’immatriculations des voitures « branchées » en 2020

L’année 2020 a comptabilisé un record d’immatriculations des voitures branchés, et donc, vous l’aurez compris, des voitures électriques et hybrides rechargeables.

Le mois d’octobre 2020 a été particulièrement historique, car pour la première fois, les ventes de voitures hybrides rechargeables ont dépassé celles de voitures électriques en France. L’écart est ténu car les parts de marchés sont respectivement de 5,96 % pour l’hybride rechargeable contre 5,84% pour les voitures électriques.

En novembre 2020, la tendance est revenue à la normale. Après un mois d’octobre exceptionnel, le nombre d’immatriculations de voitures électriques reprend sa place de numéro 1 des voitures « branchées », devant l’hybride rechargeable.

Qu’en est-il au niveau de l’année 2020, à quelques jours de la fin de l’année ?

Au cumul annuel, les voitures électriques conservent une avance avec plus de 90 000 immatriculations en 11 mois malgré la belle progression de l’hybride rechargeable (des ventes multipliées par trois par rapport à 2019) qui comptabilise près de 60 000 immatriculations.

Ce nombre d’immatriculations augmente pour la vente aux particuliers mais également chez les loueurs. « Nous avons une demande croissante de véhicules électrifiés et notamment de voitures rechargeables dans notre réseau, que ce soit pour de la location courte ou la LLD » précisent les équipes d’Europcar Poitiers, l’expert de la location camion et voiture.

Malgré une domination du marché automobile par les véhicules essence et diesel en 2020, le nombre d’immatriculation a nettement diminué cette année, alors que la part des marchés des véhicules électriques, hybrides et hybrides rechargeable croit d’années en années. La tendance pourrait-elle s’inverser ? Wait and see !