Léger recul du marché de la voiture d’occasion en 2021

618 0
voiture occasion

Le secteur automobile est fortement impacté par la crise de 2020 et tient cependant le cap. Les professionnels s’accordent tous pour estimer qu’à cette occasion, les ventes de voitures neuves ne retrouveront pas vraiment leur niveau d’avant-crise en France avant l’année 2023. Ce qui laisse encore plus de manœuvres pour le marché de l’occasion qui devrait donc rebondir cette année.

Peut-on s’attendre à un nouvel effondrement historique de l’industrie automobile qui a fait face à un effondrement sans précédent du marché l’année dernière en 2020 ?

Il est évident que les ventes mondiales de véhicules légers neufs, qui incluent en fait ici les voitures particulières et utilitaires, vont très certainement chuter de 17 % sur l’ensemble de cette nouvelle année.
On sera donc très en deçà des 96 millions de véhicules qui ont alors été vendus entre 2017 et 2018.

Quelles sont les raisons de ce léger recul du marché de la voiture d’occasion en 2020 ?

Si on sait actuellement que le marché hexagonal ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant au moins l’année 2023, et qu’au moins 1,1 million d’emplois en Europe ont été affectés avril 2020 par cette crise.

Du côté de la France, ce ne sont pas moins de 90 000 postes qui ont été fermés, faisant de celui-ci le second pays le plus touché ; même si nous restons loin derrière l’Allemagne qui siège en tête de ce top des victimes de la crise automobile de 2020.

Les véhicules d’occasion font de la résistance

Mais le malheur des uns, faisant inexorablement le bonheur des autres ; il n’est donc pas surprenant de voir que le véhicule d’occasion résiste assez bien à la crise, même si on note effectivement un léger recul du marché pour 2020.

Ce marché a cependant très largement démontré sa résilience en 2020 en sortant la tête hors de l’eau pendant cette tempête. Il faut dire que le recours au marché de l’occasion a toujours été un mouvement naturel du côté des automobilistes. Surtout lorsque les temps économiques se compliquent, comme ce fut le cas en 2020.

marché voiture occasion

Un probable rebond de ventes de voiture d’occasion pour 2021

C’est la grande nouvelle de l’année. Selon les experts, les ventes de voitures d’occasion, comme celles que vous retrouvez chez Hess Automobile, devraient remonter à 5,8 millions d’unités dès 2021. Ce sera alors ici une excellente opportunité pour la profession de remettre le marché de l’occasion au niveau de 2019, une époque bien plus florissante que l’année dernière.

Mais si nous assistons à une bonne tenue de ce marché, nous devons préciser que c’est notamment grâce à la firme Renault qui a fait du reconditionnement de véhicules d’occasion l’un de ses axes de transformation prioritaire. On sait également que, même si l’occasion a toujours été un sujet de préoccupation pour les constructeurs ou les concessionnaires comme Hess Automobile, il ne faut pas occulter le fait que ce marché est en fait deux fois et demie plus important, en termes de volume, que le marché du neuf.

Un marché de l’occasion qui a connu une forte reprise

C’est depuis le premier confinement que le marché de l’occasion a connu sa plus forte reprise en 2020. Ce qui a incontestablement mis en avant un marché grossièrement divisé en deux. En effet, nous nous trouvons alors sur un marché divisé entre deux types de véhicules, avec d’un côté les très jeunes et de l’autre… les très vieux. Un constat qui illustrera alors plutôt bien la fracture sociale qui traverse le pays pendant cette crise du covid19.

On a alors pu constater un marché des voitures d’occasion qui s’était alors très bien repris depuis le printemps. Il se permettra même de revenir au niveau exceptionnel de l’année 2019.

Alors, prêt à franchir le cap pour 2021 en optant pour un véhicule d’occasion ?

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *