Pourquoi reprogrammer son moteur ?

518 0

Avez-vous l’envie d’améliorer la motorisation de votre véhicule, et ce, à moindre coût ? Il est en effet possible d’ajuster les caractéristiques de ce dernier grâce à une reprogrammation de moteur. Généralement, cette technique est utilisée par des professionnels lors de courses, pour optimiser le fonctionnement des véhicules. Mais cette reprogrammation est également accessible aux particuliers souhaitant parfaire les performances d’origine de leur moteur. Elle permet non seulement d’augmenter sa puissance et sa robustesse, mais aussi de baisser sa consommation. Il faut toutefois savoir qu’il s’agit d’une opération assez délicate, régie par des réglementations strictes. Pourquoi et comment reprogrammer son moteur ?

En quoi consiste une reprogrammation moteur ?

La reprogrammation de moteur est aussi appelée le chip-tuning. Il s’agit d’une opération qui consiste à modifier les données du calculateur d’un véhicule. Principalement, l’intérêt de la reprogrammation de moteur est la possibilité d’obtenir un moteur puissant sans devoir remplacer tous les composants du moteur.

Pour ce faire, il est nécessaire de modifier le logiciel électronique commandant l’injection du véhicule. Ce logiciel est appelé l’ECU ou l’Engine Control Unit. Il s’agit du dispositif principal qui commande la pression du turbocompresseur et la quantité de carburant injectée dans le moteur. C’est également à l’aide de ce dernier qu’on peut commander l’avancement de l’allumage d’un véhicule. Le paramétrage de l’ECU vous permet donc non seulement de booster la performance de votre voiture, mais il favorise surtout l’augmentation du couple du moteur.

Reprogrammation moteur

Les différents types de modifications

Pour qu’un moteur arrive à avoir une certaine puissance, il existe deux démarches possibles. La première consiste à reprogrammer le calculateur du moteur de votre véhicule. Dans cette étape, vous n’avez pas besoin de réaliser de changement de pièce mécanique. Cette étape respecte toutes les tolérances des constructeurs. La programmation est développée sur un banc de puissance, afin d’obtenir un rendement satisfaisant du moteur, que ce soit au niveau de la pression turbo, de l’injection ou encore de l’allumage. La programmation est plus appréciée, car elle est 100% fiable et peut facilement être rectifiée.

L’autre option consiste à optimiser le véhicule en modifiant les éléments majeurs du moteur. Il peut s’agir de l’admission d’air, de la ligne d’échappement, etc. Avec cette étape, vous avez l’opportunité d’exploiter les capacités de modifications de votre moteur, en réalisant quelques brides intermédiaires. Cette méthode est conseillée aux personnes qui souhaitent obtenir des performances supplémentaires.

Les avantages d’une reprogrammation moteur

Le premier intérêt d’une reprogrammation est l’assurance d’avoir un moteur parfaitement optimisé. Elle permet en effet d’augmenter efficacement la performance de votre voiture tout en conservant toutes les pièces d’origine. D’ailleurs, selon l’avis des experts, il est possible de pousser les performances d’un moteur jusqu’à 60% sans le mettre en danger ni l’endommager. L’intérêt d’une reprogrammation est aussi d’avoir un maximum de couple de moteur, même avec un plus bas régime.

Il faut également savoir que la reprogrammation peut contribuer aux montées efficaces des régimes du moteur. Elle permet surtout de rendre la montée plus vive. Bien qu’elle puisse augmenter la consommation pour assurer plus de puissance, la reprogrammation du moteur peut également avoir un impact positif sur la consommation de carburant d’un véhicule. Si les opérations sont faites par de vrais spécialistes, vous pourrez en effet réaliser une diminution sur votre consommation allant de moins 30% jusqu’à moins 40% selon la reprogrammation réalisée.

En général, la reprogrammation du moteur se doit de respecter les normes antipollution. De ce fait, en procédant à une reprogrammation, vous avez l’opportunité de rendre votre véhicule plus écologique. Il faut savoir que la reprogrammation du boîtier électronique d’un véhicule n’impacte en rien les diagnostics constructeurs. Cette opération de reprogrammation ne demande pas obligatoirement l’immobilisation de la voiture. Aussi, en faisant une reprogrammation de votre véhicule, vous avez toujours la possibilité de revenir à vos paramètres d’origine. D’autant plus que cette manipulation peut se faire seulement en quelques minutes.

Reprogrammation moteur, les avantages

Le déroulement d’une reprogrammation moteur

Généralement, une reprogrammation peut se faire à partir de la prise diagnostic d’un véhicule. Le transfert de données peut également se faire immédiatement sur le calculateur. Tout d’abord, il est nécessaire de faire un essai du véhicule en état de marche. Cette étape est indispensable pour assurer l’état de sa voiture. Il est cependant à noter que pour le faire, il est non seulement nécessaire de rouler sur route, mais il est aussi exigé de monter le véhicule sur un point élévateur. Ces actions sont à effectuer avant d’entamer la reprogrammation de votre moteur.

Ensuite, l’étape suivante est d’extraire le programme de calculateur d’origine. Pour ce faire, vous avez deux solutions à votre disposition : soit procéder avec un transfert de données à l’aide de la cartographie d’origine, soit directement intervenir sur le calculateur. Souvent, la première méthode est la plus utilisée et passe par la prise diagnostic du véhicule. Toutefois, il est fortement recommandé de conserver les données extraites de la cartographie d’origine.

À présent il faut réaliser l’optimisation de la cartographie. Pour cela, les experts se basent toujours sur le programme d’origine du véhicule. Après que votre cartographie ait été optimisée, il faut passer maintenant au chargement de la nouvelle cartographie modifiée. Afin de s’assurer d’obtenir les performances souhaitées, il est conseillé de réaliser quelques essais. Des réglages supplémentaires pourront être nécessaires par la suite. La majorité des experts en reprogrammation de votre véhicule propose un service après-vente qui inclut, si vous le souhaitez, une intervention gratuite pour un retour à la programmation d’origine.

Cadre légal d’une reprogrammation moteur

La reprogrammation du moteur est soumise à une législation définie par le Code de la route. Selon l’article R321-16 du Code de la route, tous les véhicules ayant subi une reprogrammation du moteur doivent obligatoirement se soumettre à un nouveau contrôle technique. La demande de cette modification doit être réalisée auprès du préfet.

L’article R322-8 du Code de la route exige également une modification du certificat d’immatriculation, surtout si la reprogrammation influe sur les caractéristiques mentionnées dans le document. Au cas où le propriétaire souhaite conserver la validité de son certificat d’immatriculation, il doit obligatoirement adresser une déclaration auprès du ministre de l’Intérieur. Cette déclaration est à réaliser par voie électronique. Dans ce type de cas, le propriétaire du véhicule peut circuler librement à titre provisoire pour un délai d’un mois à compter de la date de déclaration, muni d’un certificat d’immatriculation provisoire.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *