Carénage moto : à quoi servent ces éléments de la carrosserie des motos ?

957 0
Carénage moto

L’univers de la moto est toujours aussi attractif. En témoigne le dynamisme du secteur qui voit chaque année de nouveaux bolides arriver sur le marché. La moto, c’est avant tout les joies de la liberté cheveux au vent, la possibilité de rouler sans contraintes sur les routes sinueuses mais c’est aussi et surtout une affaire de style. Et que ce soit en termes de performance ou d’esthétique, le carénage moto joue un rôle particulièrement important dans la définition de cet univers. Explications.

Le carénage moto et son histoire

Sous le terme « carénage moto », on ne devrait inclure que les éléments non mécaniques qui participent à l’aérodynamisme du véhicule. Néanmoins, par extension, ce vocable désigne désormais pratiquement tous les éléments de la carrosserie. Dans les premiers temps de la motocyclette, seuls le réservoir et le garde-boue faisaient partie de la dite carrosserie mais aujourd’hui, ils participent également à l’amélioration des performances, notamment grâce à des silhouettes profilées.

Le carénage moto inclut donc une grande variété d’éléments de carrosserie qui ont tous en commun l’objectif d’améliorer l’aérodynamisme du véhicule. Pour cela, les concepteurs tentent de concevoir des structures offrant le moins de résistance possible à l’air et de limiter les frottements générés par les accélérations. Cela passe par l’étude des modèles en soufflerie mais aussi par le choix de matériaux aussi légers que résistants comme l’aluminium ou le titane.

carénage moto

Des éléments de carrosserie très différents

Le carénage moto comprend de nombreux éléments de carrosserie dont chacun participe à l’amélioration de la pénétration dans l’air. Le garde-boue avant par exemple est souvent muni de détecteurs qui permettent de limiter les turbulences. La tête de fourche, la bulle ou les rétroviseurs participent également à l’aérodynamisme par l’emploi de formes profilées ou même de petits ajouts techniques facilitant par exemple la gestion des pressions et dépressions.

Les flancs de carénage jouent plusieurs rôles. Ils peuvent être un vecteur de dégagement de l’air chaud du moteur mais aussi comporter des « fusibles » qui servent à protéger la carrosserie en cas de chute en absorbant le choc. Enfin, le profil de la coque arrière est particulièrement étudié car c’est sa forme qui déterminera la capacité du véhicule à s’immiscer dans l’air en limitant les perturbations de son écoulement arrière dues à la présence du pilote.

Bien entretenir son carénage moto

Le carénage moto, bien qu’il ne soit pas mécanique, reste donc un élément particulièrement important pour les performances de votre fidèle destrier. Il est donc important d’en prendre soin et de changer les éventuelles pièces endommagées. Par ailleurs, le carénage est aussi un atout esthétique. Il porte en effet souvent l’identité d’un modèle ou d’une marque, notamment à travers les choix opérés par les designers au moment de concevoir la silhouette de la moto.

Il est donc important de savoir entretenir son carénage moto pour faire briller votre véhicule et le protéger. Pour cela, rien de plus simple. Il vous suffira d’utiliser de l’eau claire et du savon. On déconseille vivement le nettoyage à haute pression pour éviter d’endommager les éléments de carrosserie. Pour éliminer les résidus de saletés les plus coriaces, vous pouvez trouver des produits spécialisés dans le commerce. Et surtout, ne laissez jamais votre moto sécher au soleil pour éviter les traces blanches sur la carrosserie !

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *