Sauriez-vous changer votre disque de frein ?

875 0
changement disque frein

Les disques de frein sont spécialement conçus avec des matériaux résistants. Cela leur permet de rester fonctionnels. La composition de l’alliage de la fonte et de l’acier aide à résister contre les hautes températures dues au frottement des plaquettes sur leur surface.

Bien qu’étant très résistants, les disques de frein sont des produits consommables comme tant d’autres. Il faut ainsi les remplacer tous les 60 000 km. Et nous vous conseillons rapidement comment procéder.

Comment savoir si mon disque est usé ?

En tant que novice, il nous est parfois difficile de savoir si le disque de frein est usé.

Voici quelques indices qui ne trompent pas pour vous aider :

  • Les plaquettes de frein ne possèdent plus de garniture alors le disque de frein est rayé. Signe évident : cela entraîne un bruit étrange à chaque fois que vous freinez avec votre voiture.
  • Le disque est voilé
  • L’épaisseur du disque est trop fine
  • Le disque est endommagé : cassé ou fissuré.

Précautions et outillage

Changer un disque de frein demande un minimum de savoir-faire. Ainsi avant de le changer directement, allongez les distances de sécurité. Veillez également à éviter les freinages brusques et prolongés. Cela permet de vous éviter d’abîmer rapidement les freins.

En ce qui concerne l’outillage pour le remplacement en question, il faudra vous munir d’un cric, d’une caisse à outils (contenant les outils de base pour un mécanicien automobile), de chandelles, de liquide de frein, d’un repousse-piston ainsi qu’un tendeur que vous trouverez facilement sur Daparto.

disque de frein

Les étapes clés avant de changer vos disques

Il n’est pas toujours obligatoire de passer par un professionnel si on veut changer son disque de frein. Mais il faut toutefois respecter les étapes  suivantes avant de passer au changement proprement dit :

  • Le positionnement de votre voiture : parce que changer de disque implique d’être minutieux. Ainsi votre voiture doit se trouver sur une surface plane pour faciliter le changement. Car vous utiliserez un cric pour soulever la voiture.
  • Une bonne organisation est essentielle. Pour éviter toute perte ou avoir des outils endommagés, placez les écrous de roues sur leur tête. En ce qui concerne le démontage des anciens disques, rappelez-vous de la place de chaque pièce et de leur ordre. Veillez à démonter complètement une pièce avant de passer à la suivante.
  • Munissez-vous d’un outillage spécial pour ce type d’intervention. Comme pour les étriers des freins par exemple qui sont souvent très serrés et demandent un outillage spécial.
  • N’endommagez pas le caoutchouc cache poussière de votre piston en utilisant votre outil. Pour faciliter le travail, laissez la plaquette côté piston et servez-vous en comme appui pour repousser le piston.
  • Veillez également à bien resserrer les boulons et les écrous.

Changer les disques de frein

Pour commencer, placez la voiture sur une surface complètement plane pour faciliter le travail et pour que la voiture puisse rester immobile. Une surface plane et stable permet également de la lever sans problèmes. Desserrer ensuite les boulons de votre roue puis levez le véhicule avec le cric. Démonter votre roue en utilisant un enjoliveur si vous en possédez un.

Une fois la roue démontée, vous remarquerez qu’une seule vis tient le disque en place. Avec une clé à étoile, desserrez doucement la vis. Repoussez par la suite le piston en glissant un tournevis entre le support d’étrier de frein et la plaquette intérieure. Si les plaquettes sont directement collées au disque, c’est la preuve qu’elles sont usées et qu’il faut procéder au remplacement.

Prenez ensuite deux clés et desserrez l’étrier de frein en débranchant le témoin d’usure. Vous pouvez après cela soulever l’étrier et retirer les plaquettes à la main. Retirez le support d’étrier. Vous avez maintenant le disque. Pour le sortir du moyeu, placez une cale derrière celui-ci. Tapotez sur le disque avec un maillet en caoutchouc pour que le disque se dégage doucement.

Une fois le disque décollé, nettoyez le moyeu avec une brosse métallique. Celle-ci aide à débarrasser facilement la trace de rouille et les poussières sur la plaquette. Il faut toujours avoir des moyeux propres pour éviter le voilage de disques lors des premiers freinages.

Vous pouvez maintenant placer le disque neuf en veillant à ne pas trop serrer, car vous pourrez risquer de le casser. Bien qu’il soit parfaitement neuf, il faut toutefois le dégraisser en utilisant du nettoyant frein.

Remontez alors toutes les pièces en procédant de façon inverse : remonter le support d’étrier et l’étrier, insérez les nouvelles plaquettes de frein, reconnectez le témoin d’usure et  la roue. Utilisez ensuite plusieurs fois à vide plusieurs la pédale de frein. Cette action permet à ce que les plaquettes collent bien sur la surface du disque. Rajoutez enfin du liquide de frein, mais en faisant attention de ne jamais en mettre au-dessus du maximum.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *