Comment fonctionne un skateboard électrique ?

103 0

Le skateboard a connu de nouvelles transformations afin de le rendre plus pratique. Il a complètement changé de statut en devenant également un moyen de transport alors qu’il n’était initialement qu’un équipement sportif. De nombreux modèles existent. Suivez le guide pour comparer leurs caractéristiques et trouver le skate électrique de vos rêves.

Nous allons voir comment ils fonctionnent et comment les utiliser correctement en assurant votre sécurité.

Un moteur pour entrainer les roues

Le skateboard électrique embarque un moteur alimenté par une batterie au lithium pour entraîner les roues. L’autonomie de la batterie incorporée sur ce type de véhicule dépend du modèle choisi et de la marque. Selon la marque et le modèle, vous trouverez des skateboards électriques permettant de parcourir des distances comprises entre 10 km au minimum et une quarantaine de kilomètres au maximum. Il existe différentes gammes de plus ou moins bonne qualité.

La batterie incorporée dans l’appareil fournit l’énergie qui permet au moteur de fonctionner. Le moteur utilise l’énergie reçue pour faire tourner les roues.

Certains fabricants ont intégré à leurs modèles les plus sophistiqués un double moteur qui permet d’atteindre des puissances élevées et de proposer ainsi des skates électriques bien plus performants. Tout comme la batterie, les moteurs sont intégrés à l’appareil de façon plus ou moins discrète selon la qualité de conception. Une télécommande sans fil permet d’accélérer et de freiner la planche. Cette dernière doit être tenue en main tout au long du trajet afin de pouvoir effectuer des actions à tout moment.

skateboard électrique

Une télécommande pour actionner le moteur

Avant d’actionner le moteur, il est impératif de vérifier que vous êtes équipé correctement. Choisissez des vêtements adaptés et n’oubliez pas les équipements de protection car les chutes sont fréquentes. Surtout quand on débute. Casque, genouillères et coudières sont les équipements recommandés.

Lorsque vous êtes prêt à démarrer vous allez avoir besoin de la télécommande pour actionner ou freiner le ou les moteurs, mais également pour faire des réglages si besoin. Selon les modèles, la télécommande permet de choisir entre plusieurs modes de conduite plus ou moins sportive, de contrôler la vitesse à laquelle vous roulez ou encore la distance parcourue.

Contrôler l’appareil est un jeu d’enfant, mais faites tout de même attention au mode de conduite choisi quand vous débutez. Habituez vous progressivement aux accélérations et au freinage en ligne droite sur une zone dégagée car si vous êtes trop brusque ça sera la chute assurée.

Ne vous inquiétez pas. Vous développerez très rapidement des réflexes et pourrez prendre du plaisir en quelques heures de pratique seulement.

Il vaut mieux prendre son temps pour apprécier les sessions avec votre skate électrique que de vouloir aller trop vite en brûlant les étapes en prenant le risque de se blesser.

Lorsque vous maîtrisez les accélérations et les freinages de votre board en ligne droite vous pouvez passer à l’étape suivante en toute sécurité : les virages.

Incliner la planche pour se diriger

Vous avez maintenant un bon équilibre et vous êtes capable de contrôler parfaitement votre skateboard électrique en ligne droite. Mais il manque encore quelque chose pour exploiter pleinement votre planche électrique en vous déplaçant sur de grandes distances tout en prenant du bon temps. Parce que bien sûr quand on se déplace d’un point A à un point B, l’itinéraire n’est jamais en ligne droite.

Soyez rassuré, si vous en êtes à l’apprentissage des virages ça veut dire que vous êtes déjà très à l’aise. Ça sera donc plus facile et surtout plus rapide que si vous aviez été trop pressé.

Contrairement à ce que certains pourraient penser, pour faire tourner un skate électrique on n’a pas besoin de la télécommande. Les roues du skate sont fixées à ce qu’on appelle des trucks, qui sont eux mêmes reliés à la planche. Et ces trucks sont flexibles. Ce qui signifie que si vous mettez votre poids d’un côté de la planche, celle-ci va s’incliner du côté où il y a le plus de poids. Les trucks vont alors pivoter légèrement et provoquer la mise en virage de l’engin.

Il est donc extrêmement simple de gérer les virages et la sensation de glisse qu’ils procurent est très agréable.

Encore une fois si vous êtes débutant nous vous conseillons de vous habituer progressivement à ces sensations. Il s’agit d’apprendre à doser correctement le poids que vous appliquez d’un côté ou de l’autre de la planche. Si vous mettez trop de poids d’un côté le virage sera trop marqué et vous risquez de perdre l’équilibre.

C’est la rotation en avant ou en arrière de la cheville qui permet au pied d’appuyer plus fortement d’un côté que de l’autre. Inutile de balancer tout son corps. Ça serait le meilleur moyen de perdre l’équilibre. Au contraire, le reste de votre corps doit servir à conserver votre équilibre.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *