Comment entretenir son motoculteur ?

357 0

Pour avoir un beau jardin avec des plants et fleurs qui poussent bien, il est indispensable d’assurer un bon entretien du sol. Et pour cela, l’usage d’un motoculteur adapté à votre espace vert est inévitable. Mais au-delà de l’acquisition de cet engin, et de son emploi sur le sol du jardin, il faudra surtout apprendre à l’entretenir.

En effet, c’est là que se trouve votre plus grande inquiétude, car vous ne savez pas comment vous y prendre. Pourtant, l’entretien de l’engin est important afin d’en profiter pleinement. Si vous souhaitez donc apprendre à bien entretenir votre motoculteur, lisez cet article.

Les soins nécessaires au moteur

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe différentes sortes de motoculteurs avec une variation du fonctionnement du moteur. De fait, l’entretien du moteur varie selon qu’il soit électrique ou thermique. D’ailleurs, pour connaître le type de motoculteur qu’il vous faut, consultez le www.motoculteur.xyz.

Si votre motoculteur est thermique, il est conseillé de nettoyer son filtre à air après chaque usage de 50 heures. En moyenne, cet intervalle de temps donné revient à effectuer un nettoyage du filtre de l’engin tous les trois mois. Si vous remarquez que le matériel commence à s’user, n’hésitez pas à le renouveler. Autrement, son mauvais état entrainera une augmentation de la consommation d’huile.

Des bougies en bon état sont aussi indispensables pour que le motoculteur fonctionne bien. Pour cela, il est recommandé de les nettoyer toutes les 100 heures, soit une fois par semestre. L’entretien de ces bougies nécessitera l’usage de la brosse en métal spécialement conçue pour cette tâche. Muni d’un chiffon, il faudra passer en dernière position au nettoiement du culot de la bougie, et du filetage.

Le nettoyage de l’huile à moteur

Afin de maintenir votre moteur en bon état, et de lui assurer une longévité, il est conseillé de le nourrir avec l’huile adéquate. Afin d’être bien informé de la qualité de l’huile à moteur dont votre engin a besoin, il faut prendre le soin de bien lire la notice.

Avant chaque utilisation, prenez le soin de vérifier le niveau de l’huile, à froid, sur un terrain aplati. Pour faire la vidange, commencez par débrancher la corde de la bougie, puis retirez le bouchon. Positionnez une cuvette sous le carter du moteur afin d’y recueillir l’huile usée. Enfin, remettez votre machine à plat et repositionnez le couvercle.

L’entretien des carters et du châssis

C’est après chaque usage de la machine qu’il faudra procéder au nettoyage interne et externe des carters. Attention, veillez à ce que le moteur soit éteint, et le fil de la bougie débranché avant de commencer toute opération. Pour le nettoyage, l’engin doit être basculé vers l’arrière, et pas de côté ; au risque d’endommager les fraises.

Notez que le port des gants est obligatoire pour effectuer cette tâche. À l’aide d’un bâton plastique ou en bois, vous aurez plus de facilité à enlever les mottes de terre. Pour un résultat impeccable, il est aussi souhaité de faire un nettoiement à pression, et de pulvériser les carters et le châssis avec de l’huile hydrofuge.

En procédant ainsi, vous garantissez la protection des carters et du châssis contre la corrosion. N’hésitez donc pas à suivre ces recommandations afin de bénéficier des avantages liés à son utilisation et de maintenir votre engin en bon état.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *