Tout savoir sur le bonus écologique en 2021

118 0
bonus écologique

Les véhicules électriques séduisent de plus en plus. Solutions durables, innovantes et écologiques pour la mobilité de demain, les voitures propres sont amenées à remplacer les carburants fossiles. Bien que les prix à l’achat baissent d’année en année, l’investissement moyen compris entre 30.000 € et 40.000 € reste dissuasif mais diverses solutions de financement existent, dont le fameux « bonus écologique ».

Qu’est-ce que le bonus écologique ?

Le bonus écologique est un dispositif financier mis en place par le gouvernement pour inciter à l’achat d’une voiture hybride ou électrique. En France, il a été mis en place le 1er janvier 2008 suite au Grenelle de l’Environnement de 2007. Pensé pour accompagner la transition énergétique du pays et modifier les façons de consommer, notamment en termes de transports urbains, le versement du bonus écologique est soumis à certains critères.

Ainsi l’achat ou la location de la voiture neuve doit concerner une période minimale de deux ans. Deux types de voitures électriques peuvent en profiter. Il s’agit des utilitaires électriques et des voitures électriques pour particuliers.

Quels sont les barèmes pour les particuliers en 2021 ?

Les barèmes du bonus écologique sont étudiés chaque année.

En 2021, le montant maximal accordé aux particuliers atteint 7.000 €. Ce montant varie non seulement en fonction du coût de la voiture mais aussi en fonction des caractéristiques de l’acheteur. La prime est plafonnée à 27 % du prix de la voiture.

Pour recevoir une prime de 7.000 €, il faut que le prix du véhicule à l’achat soit de 45.000 € maximum. À partir de ce coût, le montant de la prime passe à 3.000 € maximum. Les véhicules de plus de 60.000 € ne sont pas sujets au versement de la prime, hormis pour les voitures à hydrogène qui sont éligibles à une aide maximale de 3.000 €.

Aujourd’hui, seuls les véhicules électriques qui émettent moins de 20 g de CO2 par kilomètre peuvent en bénéficier. Pour les émissions comprises entre 20 g et 50 g de CO2 par kilomètre, les véhicules hybrides continuent cependant à bénéficier du bonus.

Celui-ci est alors plafonné à 2.000 € pour un investissement maximal de 50.000 € et une autonomie d’au moins 50 kilomètres. Enfin, pour les véhicules d’occasion, seule une aide de 1.000 € est accordée, sans distinction de cas.

bonus écologique 2021

Faut-il passer aux véhicules propres en 2021 ?

Au regard des conditions prévues par le bonus écologique, la tentation de passer à la voiture électrique en 2021 est grande.

Tout d’abord, parce que le barème est revu tous les ans. Au 1er janvier 2022, la prime sera réévaluée et une baisse des plafonds de 1.000 € est déjà prévue. Ensuite, parce que les mesures contre la circulation des moteurs thermiques ne cessent de se multiplier, par exemple, avec les nouvelles ZFE prévues pour 2021 en france.

En Scandinavie, région connue pour son avance écologique, des villes comme Oslo et Copenhague ont déjà banni les carburants fossiles. À Paris, la date du 1er janvier 2024 est déjà annoncée comme interdiction de circulation des vieux diesel.

Et l’interdiction pourrait se poursuivre avec l’essence à l’horizon 2030. Est-ce que le véhicule électrique est le véhicule de demain ? Tout porte à croire que oui. Est-ce qu’il faut attendre pour investir ? Avec la popularité croissante du véhicule et la baisse progressive des prix, le bonus écologique risque de décroître voire de disparaître dans les années à venir. Plus que jamais, de par l’aide gouvernementale et la facilité d’obtention de la prime hybride, 2021 semble bien être une année charnière pour enfin se mettre à l’éco-conduite.

Depuis près de 15 ans, le gouvernement français incite les particuliers à passer au véhicule propre avec sa stratégie de bonus écologique. Les barèmes encore intéressants et le climat de transition clairement annoncé par certaines municipalités accélèrent la tendance.

Nouveau venu sur le marché, le véhicule à hydrogène, dont le prix moyen tourne encore aux alentours des 70.000 €, pourrait bien être le prochain véhicule propre sur lequel tous les projecteurs se tourneront. Une aide dédiée pourrait-elle voir le jour bientôt ?

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *