Comment nettoyer un VTT électrique ?

94 0
vtt électrique

Après de longues promenades en montagne, dans la forêt, sur des routes boueuses, un VTT électrique a besoin d’un bon coup de nettoyage. Ce geste garantit sa longévité et sa performance.

Lors d’un nettoyage de VTT électrique, vous devez enlever les saletés apparentes et les débris invisibles qui se sont incrustés dans les pièces de la transmission. Prenez connaissance des bonnes manières de nettoyage de VTT électrique à travers cet article.

Les matériels nécessaires pour le nettoyage de VTT électrique

Pour que le nettoyage soit une partie de plaisir, munissez-vous des bons outils. Voici une check-list des matériels que vous devez avoir sous la main :

  • des éponges non grattantes
  • des brosses à poils souples
  • un tuyau d’arrosage
  • un sceau d’eau
  • des produits non-agressifs disponibles chez les vélocistes ou tout simplement de l’eau avec du savon ou du liquide vaisselle
  • une serviette ou un torchon
  • un lubrifiant pour la chaîne
  • un lubrifiant spray

Vous pouvez acheter ces accessoires auprès des fabricants d’accessoires et d’outillage. Ils proposent des produits spécifiques pour le nettoyage de VTT comme :

  • des brosses larges pour le nettoyage des cadres
  • des brosses spécialement conçues pour nettoyer les rayons de roues
  • etc.

nettoyage vtt

Les étapes de nettoyage d’un VTT électrique

Le nettoyage d’un VTT électrique commence par la préparation de l’engin jusqu’au graissage de la chaîne. Il est indispensable de ne pas brûler les étapes afin d’assurer un nettoyage bien fait et sans risque.

La préparation du VTT électrique avant nettoyage consiste à retirer la console du bord et la batterie. Ces éléments nécessitent des manœuvres délicates lors du nettoyage. Le mieux serait de les astiquer à part. Au cas où vous n’arrivez pas à les détacher, protégez-les en les couvrant de :

  • plastique
  • chiffon

Pour enlever les gros morceaux de boues, arrosez grossièrement le VTT à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Les parties à viser sont :

  • les roues
  • la chaîne
  • le cadre

La deuxième étape est le nettoyage en profondeur. Il requiert l’utilisation des produits tels que :

  • le nettoyant vélo
  • le dégraissant

À l’aide d’un chiffon imbibé du produit, frottez minutieusement :

  • la chaîne
  • la cassette
  • le plateau
  • le dérailleur

Avec le dégraissant, les résidus d’huile et les poussières de la route se détacheront facilement.

Ensuite, rincez et séchez le VTT. Arrosez-le à nouveau avec le tuyau d’arrosage. Puis séchez chaque partie avec la serviette. Il faut veiller à ce qu’aucune stagnation d’eau ne reste dans les petits recoins de votre engin.

Il est temps maintenant de s’occuper des éléments que vous avez isolé tout au début. A l’aide d’un chiffon imbibé d’eau savonneuse, frottez délicatement l’intégralité des pièces. Avant de les remettre à leurs places, vérifiez qu’elles soient bien sèches.

La dernière étape consiste à lubrifier la chaîne de votre VTT électrique. Cette étape est très importante car elle a pour but :

  • de protéger la chaîne contre la rouille
  • d’optimiser les performances de votre machine

Quelques bonnes astuces à savoir

Pour un confort d’utilisation et l’élégance de votre VTT, voici quelques pratiques avérées :

  • utilisez un liquide à vitre sur la guidoline pour lui redonner éclat
  • un coup de pinceau ou de brosse sur les pédales automatiques les rendra plus souples

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.