Pourquoi on peut vous refuser un crédit pour une voiture d’occasion ?

267 0
prêt auto

L’établissement de crédit peut totalement refuser d’accorder un prêt. En fait, il n’existe pas de « droit au crédit ». Vous ne pouvez donc pas utiliser l’offre sans apporter certaines garanties. Les prêts automobiles ne font pas exception à cette règle et les banques peuvent refuser de contribuer au financement d’un achat de voiture neuve. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les banques et les sociétés de prêt refusent à quelqu’un un prêt automobile. Cela peut être difficile à vivre et à comprendre pour les candidats, mais heureusement ce n’est pas sans solutions.

Les raisons de refus d’un prêt auto

Toute institution financière a le droit de refuser un crédit auto à une personne qui souhaite contracter un emprunt pour financer l’achat d’une voiture. En fait, il n’existe pas de « droit au crédit ». L’organisme peut donc refuser de vous accorder un crédit à la consommation sans même que vous ayez à donner de motif, sauf si vous le demandez spécifiquement. Alors, quelles situations peuvent justifier le refus d’une banque, d’un courtier ou d’une société de prêt ? Il y a plusieurs raisons :

  • Vous avez déjà quelques prêts en cours : par exemple, un taux d’endettement supérieur à 33 %.
  • Vous avez déjà fait défaut sur d’autres crédits bancaires : vous êtes inscrit à la Banque de France (FICP) ou au Fichier central de contrôle (FCC).
  • Vous êtes régulièrement exposé : la gestion de votre argent sera vérifiée méticuleusement par votre institution financière.
  • Vous avez un profil trop risqué ou incertain de l’avis de l’établissement de crédit.
  • Vous avez demandé trop de crédits : en raison de votre situation financière, vous n’êtes pas en mesure de rembourser les mensualités du prêt.

refuser crédit

Savoir les motifs d’un refus de prêt auto

En France, aucune loi n’oblige l’organisme financier à justifier pour lequel il a décidé de refuser un crédit auto. Quoi qu’il en soit, il est parfaitement légal pour une personne défaillante de demander par écrit à son conseiller financier les raisons du refus d’un prêt automobile. Droit d’accès aux informations homologué par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Les sociétés bancaires doivent alors :

  • Envoyer au demandeur les éventuels commentaires consignés dans son dossier
  • Faites-lui savoir si sa demande de prêt automobile a passé le processus d’évaluation.

Vous aurez alors la possibilité de faire rectifier vos informations ou de vous opposer à la retenue de la partie par l’organisme de crédit. Une fois que vous savez pourquoi votre prêt automobile a été refusé, vous pouvez essayer d’autres options. Oui, car il existe des alternatives qui peuvent vous aider à obtenir un prêt.

Quelles sont les éventuelles possibilités en cas de refus de crédit auto ?

Votre demande de crédit auto a été rejetée par une institution financière ? Sachez que tout n’est pas perdu. Selon votre situation, il existe des recours après le refus de votre financement automobile.

  • Demander une révision de votre dossier : pièces justificatives.
  • Demandé à d’autres institutions financières : si une banque a rejeté votre dossier, une autre banque peut l’accepter.
  • Contacter la Banque de France : l’inscription à la banque centrale française est une source d’embarras pour les organismes financiers.
  • Consolider les crédits : si vous avez plusieurs prêts en cours, vous pouvez réduire votre taux de dette en regroupant votre crédit.
  • Représenter un apport personnel : cette option nécessite de suspendre le projet et de disposer de peu de ressources.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *