Comment choisir une polisseuse pour rénover sa voiture ?

1638 0
choix polisseuse

Quand on souhaite redonner un coup de jeune à un véhicule, rien de mieux que d’utiliser une polisseuse auto. En effet, c’est l’outil indispensable pour effacer et corriger les micros rayures telles que les cheveux d’ange ou les swirls. Il existe différents modèles disponibles à la vente et il n’est pas toujours facile de savoir lequel est le mieux adapté à nos besoins.

Une polisseuse voiture, c’est quoi ?

La polisseuse, également appelée lustreuse, est un appareil destiné à traiter les défauts sur le vernis d’une carrosserie. Il s’agit d’un outil électrique rotatif qui, combiné avec différents produits abrasifs tels que des polish, va “couper” la surface du vernis abîmé. Ainsi, grâce à elle, votre véhicule retrouvera la rutilance de ses premiers jours.

Les 2 grands modèles de polisseuse auto ?

Il existe deux modèles principaux de polisseuse pour voiture : la polisseuse rotative et la polisseuse orbitale (dual action). Si vous débutez ou si c’est votre premier polissage alors, vous devez absolument opter pour une polisseuse pour voiture orbitale. En effet, la polisseuse rotative est uniquement réservée aux professionnels du detailing. Pour mieux comprendre pourquoi, voici une explication :

La polisseuse orbitale

Elle est conçue pour être utilisée par les professionnels, mais aussi par les débutants inexpérimentés. Moins puissante que la lustreuse rotative, elle sera idéale pour traiter des défauts petits et moyens, mais également pour faire de la finition. Avec une orbitale, on corrige facilement les oxydations, les toiles d’araignées, les micros rayures, mais surtout les hologrammes. Les hologrammes sont cette sorte de brume à la surface du vernis qui est visible uniquement quand l’éclairage est assez intense.

Ces hologrammes sont créés uniquement avec une mauvaise manipulation d’une polisseuse rotative. La polisseuse orbitale est plus légère et plus facile à manipuler. On appelle cette ponceuse la dual action car elle combine deux mouvements à la fois. En effet, en plus de posséder une rotation circulaire classique, un mouvement “orbital” aléatoire vient s’ajouter. Pour résumer, cette machine va plus facilement pardonner vos erreurs et vous permettre de travailler parfaitement votre peinture. C’est également un appareil qui peut se montrer très polyvalent.  Il n’est pas rare de voir des detaileur n’utiliser que cette machine pour réaliser tous leurs polissages.

La polisseuse rotative

C’est un modèle bien plus puissant qu’une orbitale qui va traiter les gros défauts plus en profondeur. Cette machine est très difficile à manier et il convient d’avoir de l’expérience ou de suivre une formation pour l’utiliser. En effet, il n’est pas rare de perdre facilement le contrôle d’une lustreuse rotative et de causer de gros dégâts sur la peinture du véhicule. Effectivement, cette machine peut littéralement brûler votre vernis et même attaquer la peinture !

A lire :   Achat de pneu : les paramètres à ne pas négliger lors de la sélection

La rotative est également connue pour faciliter la création d’hologrammes. Du fait de sa grande puissance, cet outil génère beaucoup d’énergie et s’avère dangereux quand elle est entre les mains d’un néophyte. En outre, le poids d’une rotative est aussi plus élevé que sur une orbitale. De plus, l’utilisation d’une rotative s’effectuera toujours avec le passage d’une orbitale ensuite pour harmoniser le vernis dans les détails. Quand on sait la manier, la rotative offre l’avantage de faire gagner beaucoup de temps.

rénovation voiture

Comment choisir sa polisseuse orbitale ?

De nos jours, il existe de très nombreux modèles disponibles sur le marché. Certains modèles de polisseuse pour voiture sont excellents et présentent de bons rapports qualité/prix. Cependant, d’autres modèles de lustreuses excentriques sont carrément à éviter si vous ne voulez pas vous retrouver avec un appareil défaillant et inutile. Voici les caractéristiques à prendre en compte pour choisir votre polisseuse orbitale :

  • La puissance du moteur : 500 watts minimum ! En dessous de cette puissance, la machine sera trop faible pour assurer de bons polissages.
  • Le poids de la lustreuse : de 2 à 2,5 kilos est un bon poids, surtout si celui-ci est bien réparti.
  • Un variateur : une machine qui possède 5 vitesses variables est l’idéal.
  • Le plateau (backing plate) : choisissez une lustreuse orbitale qui a un plateau velcro. De cette manière, le changement de pas à polir se fera très rapidement et très facilement.
  • L’ergonomie : il faut que celle-ci vous convienne. Une bonne poignée en D avec une bonne prise frontale plus une bonne poignée latérale est le combo parfait.

En conclusion

Trouver la polisseuse dont vous avez besoin n’est pas si compliqué en définitive. Suivez exactement les conseils listés dans cet article et vous avez la garantie de trouver la meilleure machine dont vous avez besoin. Un dernier conseil concernant les produits que vous allez utiliser. Si c’est votre première séance de polissage, procurez-vous uniquement de petits flacons de polish. Ainsi, il sera plus facile pour vous de tester chacun d’entre eux pour trouver celui dont vous avez le plus besoin sans dépenser trop d’argent.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *