Certificat de bridage pour moto : tout savoir sur cette démarche obligatoire

1702 0
bridage moto

Dans le monde de la moto, la réglementation est stricte et impose certaines contraintes aux usagers. Parmi elles, le certificat de bridage. Obligatoire pour les motos dont la puissance doit être limitée, ce document est indispensable pour circuler en toute légalité. Découvrez à travers cet article tout ce que vous devez savoir sur le certificat de bridage, son importance, les étapes pour l’obtenir et les sanctions en cas de non-respect de cette réglementation.

Qu’est-ce que le certificat de bridage et pourquoi est-il nécessaire ?

Le certificat de bridage est un document officiel attestant que la puissance d’une moto a été réduite pour se conformer à la législation. Il est délivré par le constructeur ou un concessionnaire agréé après avoir effectué les modifications nécessaires sur le véhicule.

La réglementation autour du bridage

En France, la législation impose aux motards de respecter certaines limites de puissance en fonction du type de permis qu’ils possèdent. Les titulaires du permis A2, par exemple, doivent conduire une moto dont la puissance n’excède pas 35 kW (47,5 ch) pendant une période de deux ans. Cette mesure vise à renforcer la sécurité routière en limitant les risques d’accidents.

L’importance du certificat de bridage

Le certificat de bridage permet de prouver que ces exigences légales sont respectées. Sans ce document, vous vous exposez à des sanctions administratives et pénales. De plus, en cas d’accident de la circulation impliquant une moto non bridée ou sans certificat de bridage, les assurances pourraient refuser de prendre en charge les dommages.

certificat bridage

Comment obtenir un certificat de bridage ?

Pour obtenir un certificat de bridage, il convient de respecter une procédure en plusieurs étapes. Chacune d’entre elles est essentielle pour garantir la conformité de votre moto aux exigences légales.

1. Faire réaliser le bridage de votre moto

La première étape consiste à faire effectuer le bridage de votre moto par un professionnel agréé. Cela peut être le concessionnaire où vous avez acheté votre véhicule ou un garage spécialisé. Les modifications apportées à la moto doivent respecter les prescriptions du constructeur pour être conformes à la réglementation.

A lire :   Comment obtenir un certificat de conformité pour une voiture de collection ?

2. Obtenir le certificat de conformité du constructeur

Après le bridage, le professionnel en charge de l’opération doit vous fournir un certificat de conformité. Ce document atteste que les modifications apportées à la moto respectent les normes du constructeur. Il est indispensable pour obtenir le certificat de bridage.

3. Demander le certificat de bridage auprès du constructeur

Une fois le certificat de conformité en main, vous devez le transmettre au constructeur de votre moto ou à son représentant en France. Ce dernier vous délivrera alors le certificat de bridage officiel, à conserver précieusement avec les autres documents du véhicule.

Quelles sont les sanctions encourues en cas d’absence de certificat de bridage ?

Le non-respect de la réglementation sur le bridage des motos est sévèrement sanctionné. Si vous êtes contrôlé par les forces de l’ordre et que vous ne pouvez pas présenter le certificat de bridage, les conséquences peuvent être lourdes.

Sanctions administratives

En cas d’absence de certificat de bridage, la première sanction encourue est une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros. De plus, les forces de l’ordre peuvent décider de la mise en fourrière de votre moto jusqu’à ce que vous puissiez fournir le document.

Sanctions pénales

Si vous êtes impliqué dans un accident de la circulation avec une moto non bridée ou sans certificat de bridage, vous risquez des sanctions pénales, notamment une suspension ou une annulation de permis. Par ailleurs, l’absence de bridage peut être considérée comme une circonstance aggravante en cas de blessures ou de décès.

Le certificat de bridage est un document incontournable pour les motards soumis à la réglementation sur la limitation de puissance. Il est donc essentiel de respecter les étapes nécessaires pour l’obtenir et de toujours garder ce document avec vous lors de vos déplacements. En cas de non-respect de cette obligation, les conséquences peuvent être lourdes et impacter votre vie de motard. Veillez donc à toujours circuler en toute légalité et à privilégier la sécurité sur la route.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *