Changer une plaque d’immatriculation abîmée soi-même : conseils pour un remplacement

1443 0
remplacement plaque

Dans la plupart des pays, les véhicules terrestres à moteur sont tenus de posséder des plaques d’immatriculation visibles à l’avant et à l’arrière. Elles affichent le numéro attribué au véhicule par l’autorité d’immatriculation correspondante. C’est une règle essentielle en matière de code de la route, et le fait de rouler sans ces plaques expose à des risques pouvant aller jusqu’à la saisie de la machine. Cependant, rien n’empêche de soi-même changer une plaque d’immatriculation abîmée que l’on doit remplacer, ce qui est même souvent avantageux, à condition de suivre certains conseils.

Les précautions à prendre lors de l’achat d’une nouvelle plaque d’immatriculation

Afin de changer une plaque d’immatriculation abîmée soi-même, il convient dans un premier temps d’acheter une ou plusieurs nouvelles plaques. C’est un moment de l’opération où l’on doit être très vigilant et attentif. En effet, il est possible de se procurer ces plaques dans un magasin spécialisé ou sur un site en ligne mais attention aux prix pratiqués qui peuvent être abusifs. De manière générale, une plaque d’immatriculation coûte autour de 15 euros.

Attention également à bien choisir une plaque qui soit conforme aux réglementations en vigueur dans le pays de rattachement. Certains sites délivrent de fausses plaques, ou font miroiter des possibilités de personnaliser une immatriculation alors que ce n’est possible en aucun cas. On privilégiera donc un site sérieux tel que Plaque Immatriculation Auto pour se procurer une nouvelle plaque d’immatriculation.

changer plaque

Changer une plaque d’immatriculation abîmée en le faisant soi-même

Si l’année 2020 a marqué l’avénement des nouvelles plaques d’immatriculation, le remplacement de ces dernières se fait toujours à l’ancienne. Pour changer une plaque d’immatriculation abîmée, on prendra d’abord en compte qu’elle se fixe sur le véhicule au moyen de vis ou de boulons. On s’assurera donc que l’on possède les bons tournevis ou les bonnes clés pour mener à bien l’opération.

La première chose à faire est donc de retirer tout simplement ces éléments qui fixent la plaque d’immatriculation abîmée, en veillant à ne pas endommager la peinture ou le pare-chocs du véhicule. Puis, on aligne les trous de la nouvelle plaque d’immatriculation avec ceux déjà présents, on réinsère les vis ou les boulons, et on serre. Il est crucial de bien s’assurer que la plaque ne bouge pas du tout après l’opération.

A lire :   Faut-il un certificat de conformité pour un véhicule importé en France

Conseils en cas de difficultés

Un conseil à observer absolument au moment de changer une plaque d’immatriculation abîmée : la démarche de remplacement doit être effectuée aussi rapidement que les démarches pour obtenir une nouvelle carte grise par exemple. En effet, le fait de rouler sans plaque ou avec une plaque peu lisible peut rapidement exposer à des amendes ou des retraits de points.

Si l’on ne possède pas le matériel nécessaire, il peut donc être judicieux de se tourner vers les amis ou les ateliers de réparation plutôt que de laisser traîner l’affaire. En revanche, il peut être avantageux d’éviter les centres auto, les concessionnaires ou certains garages, qui pourraient pratiquer des prix prohibitifs en échange de la pose des plaques d’immatriculation. On pensera enfin à ne pas jeter sa plaque abîmée, et à plutôt la déposer dans un centre de recyclage.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *