Pour quelles raisons peut-on se faire refuser une assurance conducteur par un assureur ?

515 0
assurance conducteur

En France, l’assurance auto est obligatoire pour pouvoir circuler sur les routes. Non seulement c’est une obligation légale mais elle constitue aussi le seul moyen de se protéger contre les éventuelles conséquences d’un sinistre. Sans assurance, le conducteur fautif s’expose à de très lourdes amendes, voire à des peines de prison dans certains cas. Pourtant, les compagnies sont en droit de refuser certains dossiers. Voyons alors quels sont les motifs qui peuvent amener un individu à se faire refuser une assurance conducteur.

Se faire refuser une assurance conducteur à cause de son profil

Tout d’abord, sachez que toute compagnie a le droit de refuser n’importe quel conducteur, à condition qu’elle soit capable d’exposer des motifs valables et d’opérer ce refus dans les formes, en respectant notamment des délais et des voies d’information légaux. Pour justifier ce refus, les compagnies peuvent par exemple mettre en avant le profil de celui qui a fait une demande de contrat auprès de leurs services.

Les jeunes conducteurs par exemple sont considérés comme à risque car peu prompts à répondre aux imprévus de la route. Ils peuvent donc se faire refuser une assurance conducteur, particulièrement s’ils conduisent une voiture de sport ou un véhicule cher.

Les personnes âgées peuvent également se voir refuser l’accès à l’assurance par les compagnies tout comme les profils de personnes présentant des particularités générant des risques potentiels sur la route. Mais rassurez-vous, il sera toujours possible de trouver une assurance en ligne rapide.

assureur conducteur

Des circonstances qui poussent l’assureur à refuser votre sollicitation

Par ailleurs, de nombreuses circonstances étrangères au profil personnel peuvent pousser les assureurs à résilier ou bien à refuser d’assurer des personnes. Le non-paiement des cotisations est la plus évidente de ces raisons mais c’est loin d’être la seule. Des infractions graves et/ou répétées, comme un taux d’alcoolémie supérieur à la norme légale, la conduite sous l’emprise de stupéfiants ou encore le délit de fuite voient souvent leurs auteurs se faire refuser une assurance conducteur par les compagnies.

Sachez aussi que si vous êtes impliqué dans un trop grand nombre de sinistres, vous réduirez drastiquement vos possibilités en matière d’assurance. Et ceci même si vous n’êtes pas responsables ! Voilà pourquoi il est indispensable d’être extrêmement vigilant sur la route et attentif au comportement des autres usagers.

Enfin, le motif le plus courant justifiant un refus d’assurance est certainement un malus trop important. Heureusement, pour toutes ces situations, des solutions existent.

Que faire en cas de refus d’assurance ?

Se faire refuser une assurance conducteur ne signifie pas forcément que vous êtes un délinquant de la route. Parfois les circonstances peuvent amener à ce que vous ne remplissez plus les critères imposés par les compagnies. Dans ce cas, pas de panique, car il existe notamment des courtiers en assurance, comme assurauto.fr, qui vous permettent de bénéficier d’un soutien rapide et efficace en cas de besoin.

L’idée est ici de permettre l’accès à la route à tous les profils, quels que soient leurs antécédents. Afin de donner une seconde chance à ceux qui ont fait des erreurs, un coup de pouce aux jeunes conducteurs ou encore des solutions alternatives à ceux qui payent trop cher leur assurance consécutivement à un malus trop important, le site propose un accueil constant et met toutes ses ressources à votre service pour trouver le devis qui conviendra à vos besoins !

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *