Vignettes anti-pollution : de plus en plus de villes s’engagent !

409 0

Avec les pics de pollution, de plus en plus de communes décident de s’engager dans l’utilisation des vignettes anti-pollution. Aussi appelées vignettes qualité de l’air ou vignettes Crit’Air, elles arborent la forme d’un petit autocollant rond à coller sur le pare-brise des voitures. Elles permettent essentiellement d’identifier les automobiles autorisées à rouler dans des zones à circulation restreinte.

Comment fonctionne ce nouveau certificat qualité de l’air et où se le procurer ? Quels sont les véhicules concernés par les vignettes anti-pollution ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les vignettes anti-pollution.

Le fonctionnement des vignettes anti-pollution

Avant d’entamer les démarches d’obtention d’une vignette Crit’Air, vous devez en comprendre les tenants et les aboutissants.

Qu’est-ce que les vignettes anti-pollution ?

Les vignettes anti-pollution indiquent le niveau d’émission de polluants atmosphériques d’un véhicule. Elles arborent une forme ronde ainsi que des couleurs différentes, selon les classifications. Apposées sur le pare-brise à la manière des vignettes d’assurance, elles sont non falsifiables et indécollables.

Grâce aux vignettes anti-pollution, l’on peut distinguer facilement et rapidement les véhicules propres et récents des véhicules plus anciens (jugés plus polluants). Depuis le 1er juin 2021, elles vous permettent ou non d’entrer dans une grande ville. Notez que les vignettes Crit’Air concernent aussi les deux-roues et les trois-roues. Dans ces cas, la vignette sera à coller sur la fourche.

Les vignettes qualité de l’air permettent donc de classer les véhicules motorisés (essence ou diesel) en six catégories distinctes. Conformément aux nouvelles réglementations, elles sont obligatoires pour tous les véhicules dans des zones à circulation restreinte. Si vous circulez en France par exemple, des sites spécialisés tels que Vignette-Pollution.org peuvent vous assister dans l’obtention de votre vignette anti-pollution.

vignette anti-pollution

Quelles sont les six catégories de vignettes anti-pollution ?

Afin de différencier les niveaux de pollution d’une voiture, un barème est fondé sur les normes Euro. Les certificats qualité de l’air sont ainsi classés en catégories, du moins polluant au plus polluant :

Catégorie 0 ou pastille verte

Aussi appelée « pastille E », cette vignette est réservée aux véhicules respectueux de l’environnement. On fait plus précisément allusion aux véhicules « zéro émission de CO2 », 100 % électriques et hydrogènes. Cette pastille n’est pas numérotée étant donné que les voitures concernées sont considérées propres, quel que soit leur âge.

Catégorie 1 ou pastille violette

La catégorie 1 regroupe les véhicules hybrides rechargeables ainsi que ceux à motorisation essence aux normes Euro 5 et Euro 6 immatriculés depuis le 1er janvier 2011.

Catégorie 2 ou pastille jaune

Cette catégorie concerne les véhicules à essence ou hybrides répondant aux normes Euro 4 (entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010). Elle englobe aussi les véhicules à motorisation diesel Euro 5 et Euro 6 (à partir du 1er janvier 2011).

Catégorie 3 ou pastille orange

Elle comprend :

  • les véhicules essence ou hybrides répondant aux normes Euro 2 et Euro 3 (du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2005),
  • les véhicules diesel répondant aux normes Euro 4 (du 1er janvier 2006 au 31 décembre 2010).

Catégorie 4 ou pastille bordeaux

Cette vignette est réservée aux véhicules diesel Euro 3 (entre janvier 2001 et décembre 2005).

Catégorie 5 ou pastille grise

Cette pastille regroupe les véhicules diesel répondant aux normes Euro 2 (datant du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2000).

Vignette anti-pollution : comment ça marche ?

Les certificats qualité de l’air s’avèrent particulièrement utiles lors des périodes de pics de pollution. Elles permettent de donner le feu vert à tous les véhicules les moins polluants sans avoir à alterner la circulation. Vos déplacements dans les grandes villes dépendront donc de la catégorie dans laquelle se trouve votre véhicule.

Plus concrètement, les vignettes anti-pollution ont été créées dans le but de permettre aux collectivités territoriales qui le souhaitent de disposer d’une solution durable pour améliorer la qualité de l’air. Effectivement, avec les vignettes anti-pollution, il devient plus facile d’aménager la circulation et le stationnement tout en privilégiant ou en encourageant les automobilistes à utiliser des véhicules plus propres.

Par exemple, une municipalité peut autoriser la circulation des véhicules les moins polluants en appliquant la « circulation différée ». Il est également possible de réserver un parc automobile spécialement pour les véhicules aux pastilles vertes et blanches. Rappelons qu’une vignette Crit’Air est valable pendant toute la durée de vie d’une voiture.

Quels sont les véhicules concernés par la vignette qualité de l’air ?

Tous les véhicules circulant dans les zones de circulation restreinte sont concernés par ce système, les deux-roues y compris. Toutefois, la vignette ne s’applique pas à certains véhicules. On cite principalement :

  • les véhicules de collection,
  • les véhicules d’urgence,
  • les engins agricoles,
  • les engins de chantier,
  • certaines voitures de transports de marchandises.

pollution voiture

Les zones de circulation restreinte

Les zones de circulation restreinte ou ZCR résultent de la mise en place des vignettes anti-pollution. Il en est de même pour les zones à faible émission ou ZFE. Le concept est simple : les communes peuvent interdire l’accès des véhicules non équipés de vignettes au centre-ville. Cela peut être de manière provisoire ou définitive.

La vignette anti-pollution est obligatoire pour rouler dans les zones à circulation restreinte. Cette zone se situe dans de nombreuses agglomérations telles que Paris, Lyon, Strasbourg, Toulouse, Lille, Grenoble… Prenons par exemple le cas de Paris, qui interdit la circulation des poids lourds et des autocars de catégorie 4 pendant la semaine et le week-end, de 8 h à 20 h.

Comment obtenir une vignette anti-pollution ?

La demande de certificat qualité de l’air peut se faire par courrier ou en ligne. Pour une demande en ligne sur le site officiel, vous devez vous munir de la date de votre première immatriculation ainsi que de votre carte grise. Vous pourrez effectuer une simulation pour connaître la catégorie de votre véhicule. Cette demande en ligne est disponible depuis le 1er juillet 2021.

Pour obtenir votre vignette, il faudra payer un total de 4,18 euros pour un affranchissement postal. À cela s’ajoute une redevance de 3,70 euros. Une fois votre pastille reçue, il faut l’apposer sur votre pare-brise, du côté inférieur droit avant et à l’intérieur du véhicule. Ainsi, les agents de contrôle pourront facilement l’identifier.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *