Les injecteurs automobiles : l’essentiel à savoir pour un meilleur entretien

486 0
injecteurs automobiles

Depuis leur apparition dans le monde automobile, les injecteurs font l’unanimité auprès des constructeurs. Ces derniers les ont définitivement adoptés en remplacement des carburateurs, qui devenaient de plus en plus archaïques. Comprendre le fonctionnement de cette nouvelle technologie vous aidera sans doute à éviter certaines erreurs. Cet article vous présente l’essentiel à connaître pour vous aider à mieux prendre soin de votre voiture.

Qu’est-ce qu’un injecteur ?

Les injecteurs font partie des composants les plus importants dans un véhicule. En effet, ce sont eux qui se chargent de transmettre, à la chambre de combustion, le carburant nécessaire au bon fonctionnement du moteur. Si c’est aujourd’hui le système d’alimentation en carburant le plus utilisé, cela n’a pas toujours été le cas. Il y a encore quelques années, c’était plutôt les carburateurs qui jouaient tant bien que mal ce rôle.

Cependant, ils ont tôt fait de montrer leur insuffisance à cause du gaspillage et des problèmes environnementaux (pollution) qu’ils occasionnaient. À la faveur de la crise pétrolière de la fin des années 70, les systèmes à injection ont donc commencé par remplacer progressivement les systèmes à carburation au point de les reléguer complètement au second plan.

Avec cette flambée du prix du pétrole, les constructeurs furent obligés de trouver des solutions pour limiter le gaspillage associé à l’utilisation des carburateurs. S’inspirant alors de la technologie d’injection forcée utilisée pour les avions de chasse pendant la Seconde Guerre mondiale, ils développèrent un système similaire pour les automobiles. C’est ainsi que les premiers injecteurs pour voiture furent développés par l’ingénieur Bosch. Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez consulter le site auto-platinium.com.

Comment ça fonctionne ?

L’injecteur a pour principale fonction de fournir au moteur la quantité optimale de carburant (essence ou gasoil) pour permettre son fonctionnement. Il agit donc comme un régulateur afin d’optimiser les performances et le rendement du moteur, tout en réduisant la consommation et l’émission de gaz d’échappement. Le principe de fonctionnement est assez simple.

Tout commence par la pompe de gavage qui envoie le carburant du réservoir dans le circuit d’alimentation. Le carburant passe ensuite à travers un filtre pour parvenir à la pompe d’alimentation qui la transfère aux injecteurs. À ce niveau, il passe par de fines tubulures (ayant un diamètre de l’ordre du micron) d’où il est projeté à très haute pression (jusqu’à plus de 2000 bars) sous la forme de fines gouttelettes dans la chambre de combustion.

C’est dans cette chambre que va se faire le mélange avec l’air avant que le carburant ne parvienne au cylindre du moteur. Voilà de façon schématique le circuit dans lequel s’inscrivent les injecteurs pour assurer leur rôle indispensable au bon fonctionnement du moteur.

Quels sont les types d’injection ?

Le principe qui a été décrit plus haut n’est qu’une vue schématique et simplifiée du mode de fonctionnement des injecteurs. Il convient de faire quelques précisions afin d’être plus proche de la réalité. Tout d’abord, les injecteurs peuvent être disposés de deux manières différentes dans le circuit d’alimentation. Ils sont reliés à une rampe commune au travers de laquelle ils sont alimentés en carburant, ou ils sont chacun reliés à la pompe d’alimentation.

Ensuite il faut distinguer, selon l’emplacement des injecteurs, deux types de circuits : direct et indirect. Dans le circuit direct, les injecteurs sont directement reliés à la chambre de combustion (à l’entrée du cylindre) où ils pulvérisent le carburant. Par contre, dans le second cas, les injecteurs se situent au-dessus de la soupape, dans la tubulure d’admission, où il se produit une vaporisation avant que le mélange air/carburant n’entre dans le cylindre.

De nos jours, c’est le circuit direct, dont le mode de fonctionnement a été décrit plus haut, qui est le plus utilisé. En effet, il permet de mieux contrôler la quantité de carburant injectée grâce aux capteurs et aux calculateurs électroniques dont ils disposent. Sensibles aux conditions météorologiques, à la température, au régime du moteur ou encore au niveau d’accélération, ces capteurs peuvent calculer avec une extrême précision la quantité exacte de carburant à délivrer au moteur pour son fonctionnement optimal.

injecteurs voiture

Quelles sont les principales pannes et comment les reconnaître ?

Maintenant que vous savez à peu près comment marche le système d’injection, vous pouvez mieux comprendre les pannes courantes auxquelles il est confronté et savoir quoi faire lorsque cela arrive. En réalité, le problème le plus couramment rencontré avec les injecteurs, c’est l’encrassement. Puisqu’ils sont constitués de fines tubulures ayant des diamètres de l’ordre du micron, il est normal qu’avec le temps, ces petits canaux soient bouchés.

Cela peut être dû soit aux saletés que peut contenir le carburant, soit aux débris (calamine) issus d’une combustion incomplète. L’encrassement est donc l’accumulation, dans le système d’injection, de déchets pouvant entraîner son dysfonctionnement. Il peut s’agir par exemple d’une diminution de la pression du jet du carburant qui peut altérer l’homogénéité du mélange air/carburant, favorisant ainsi une baisse des performances du moteur.

Il va donc s’installer un cercle vicieux, avec une augmentation de la consommation, mais aussi une baisse des performances. À la longue, si rien n’est fait, votre moteur risque de se détériorer et votre véhicule va davantage polluer l’atmosphère par son rejet en gaz carbonique.

Émission de fumées noires, difficulté au démarrage, augmentation de la consommation, baisse des performances, ralentis saccadés, odeur anormale et persistante de carburant… voilà autant de signes qui peuvent vous orienter vers un encrassement. Soyez donc attentif et ne négligez aucun signe pour ne pas passer à côté du diagnostic.

Comment nettoyer un injecteur ?

Il est possible de nettoyer l’injecteur en cas d’encrassement. Pour le faire, il existe plusieurs méthodes. La première, et la plus utilisée d’ailleurs, consiste à verser dans le réservoir un flacon additif pour assurer le décrassement. Cette méthode n’est toutefois pas recommandée pour les injecteurs très encrassés. Vous pouvez également utiliser un kit de nettoyage pour injecteur, mais cette méthode nécessite que vous débranchiez les injecteurs pour connecter le kit à l’entrée du carburant afin de faire circuler le produit.

La dernière méthode consiste à faire un décalaminage, c’est-à-dire retirer toute la couche de calamine qui s’est accumulée dans le moteur au fil du temps. Cette opération est faite généralement par un professionnel dans un garage. Il vous faut prévoir environ 90 euros pour ce service. Sachez néanmoins que cette méthode est sans doute la meilleure, surtout lorsqu’il s’agit d’un encrassement massif.

Comment entretenir son système d’injection ?

Il vaut mieux prévenir que guérir, dit-on. La meilleure façon pour éviter des problèmes d’encrassement du système d’injection, c’est d’opter pour des carburants (huile de moteur, essence, gasoil) de qualité supérieure pouvant assurer un décrassement au quotidien de tout le système.

Il est aussi recommandé de changer de façon périodique le filtre à carburant, car son usure peut également entraîner ce genre de problème. Pour finir, vous devez prendre l’habitude de faire le plus souvent le plein de carburant, et ne jamais laisser trop longtemps votre réservoir vide.

En définitive, le système d’injection joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement du moteur de votre véhicule. Lorsqu’il est au point, il assure une gestion efficace de votre carburant et limite la surconsommation et l’émission de gaz carbonique. Il est donc important que vous en preniez soin pour limiter le plus possible les pannes qui pourraient vous être dommageables.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.