La crise ukrainienne peut-elle impacter le marché de la voiture électrique ?

183 0
voiture électrique

La crise entre la Russie et l’Ukraine ne se contente pas de faire monter en flèche le prix du pétrole. Cette crise a également des répercussions sur le secteur des véhicules électriques en raison de la hausse des prix des principaux métaux et matériaux nécessaires aux batteries. Comment cette industrie relativement nouvelle peut-elle s’endurcir alors que les prix augmentent et que les consommateurs risquent de perdre le peu d’intérêt qu’ils avaient à passer à la voiture électrique ?

Quel est l’impact de la crise sur le nickel ?

Le prix du nickel a doublé en un jour, obligeant la Bourse des métaux de Londres à geler les transactions et paralysant le marché mondial du nickel. Après deux années de perturbation de la chaîne d’approvisionnement due à la pandémie, cette crise est une preuve supplémentaire de la façon dont les tensions géopolitiques peuvent perturber les relations commerciales.

En attendant, le marché des véhicules électriques reste ouvert et il est possible d’acheter une voiture électrique avec un crédit auto ou au comptant. Les constructeurs automobiles et les autres acteurs qui ont besoin de nickel et d’autres matières premières pour les batteries cherchent déjà des moyens de se protéger contre les crises futures.

 Quel est le risque de pénurie de puces sur le marché de la voiture électrique ?

Certains producteurs de micropuces dépendent de l’approvisionnement en gaz néon et en palladium de la Russie et de l’Ukraine. Cet approvisionnement pourrait être affecté par l’invasion en cours. Entre-temps, le groupe Stellantis aurait mis en place deux groupes de travail pour faire face aux effets de l’invasion.

L’une d’entre elles surveillerait les sanctions imposées par les pays occidentaux à l’encontre de la Russie. Tandis que l’autre garderait un œil sur le personnel de l’entreprise basé en Ukraine, qui serait en sécurité selon de sources sûres.

Si le conflit se poursuit et que des sanctions supplémentaires sont imposées à la Russie, il est probable que le secteur automobile connaîtra de nouvelles perturbations. Et, les clients n’auront plus qu’à réfléchir à faire appel à un garagiste à domicile pour la réparation de leurs vieilles voitures avant d’en acheter une électrique…

marché voiture électrique

 Quel est le rôle de la Russie sur le marché de la voiture électrique ?

La Russie est l’un des plus grands producteurs mondiaux de métaux. Elle fournit environ 20 % du nickel primaire mondial, qui est pur à 99,8 % au moins. Il est principalement utilisé dans la production d’acier inoxydable, mais il est également un composant clé des batteries, notamment celles utilisées dans les véhicules électriques.

L’incertitude liée aux sanctions et la crainte que la Russie ne bloque les exportations ont poussé les prix encore plus haut, déclenchant ce que l’on appelle un  » resserrement à court terme « . De plus, avec la suspension des activités de Renault en Russie, le groupe pourrait perdre des milliards de dollars au profit du russe lada.

 L’essentiel

La manière dont la production mondiale de nickel s’adaptera reste à voir. En tant que tel, le marché de la voiture électrique est assombri par l’incertitude liée à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Ce qui est clair, en revanche, c’est que la production de nickel doit continuer à évoluer avec le temps.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.