Utilisez le numéro de plaque d’immatriculation pour vérifier les antécédents d’une voiture

1797 0
vérification voiture

Tout est possible sur le marché de l’automobile d’occasion. On peut y trouver de magnifiques opportunités, réaliser de belles affaires. Il est aussi un marché risqué pour qui n’est pas assez attentif, trop confiant dans ses intuitions ou tout simplement pour quelqu’un qui n’est pas assez connaisseur en matière de voitures. Aussi, au moment de réaliser un achat, il peut être intéressant d’avoir à disposition certains moyens efficaces de vérifier les antécédents d’une voiture. L’un d’entre est particulièrement simple et ne nécessite rien d’autre que le numéro de plaque d’immatriculation correspondant.

Comment vérifier les antécédents d’une voiture ?

Il existe plusieurs moyens de rassembler des informations sur une voiture. La première est évidemment de demander des informations au vendeur lui-même : lui seul sera en effet à même de produire les factures de réparation, les dossiers d’entretien et autres preuves d’inspection. On peut également inspecter la voiture soi-même, tant à l’intérieur de l’habitacle qu’au niveau de la mécanique. Ces deux méthodes sont cependant peu fiables : elles se fondent sur une confiance totale dans un vendeur souvent inconnu et les compétences variables de l’acheteur.

On peut également, pour obtenir des informations objectives, utiliser le numéro d’identification du véhicule pour savoir si la voiture a été volée ou non, ou s’il y a eu des problèmes au moment de son enregistrement. Cependant, pour obtenir un rapport détaillé de l’historique du véhicule et réellement vérifier les antécédents d’une voiture, il est judicieux de se servir du numéro de plaque d’immatriculation, et de faire appel à un fournisseur de services en ligne, tel que Autorigin. Ce dernier se livre alors à une étude de sa base de données pour fournir un historique du véhicule par immatriculation.

plaque immatriculation

Quelles sont les informations recueillies dans un rapport d’antécédents ?

Si le recours au marché de l’occasion peut permettre une belle opération en achetant pour une somme acceptable une voiture reconditionnée semblant en parfait état, faire rédiger un rapport détaillé de l’historique de la voiture reste une bonne idée. Réalisé par un professionnel, ce dernier comprendra un ensemble impressionnant d’informations, à commencer par la liste des accidents passés de la voiture, l’étendue des dommages et les réparations nécessaires.

Cependant, vérifier les antécédents d’une voiture, c’est également recueillir des informations précises sur son kilométrage, ce qui permet de savoir s’il a été modifié. Le rapport s’appuiera encore sur le numéro de plaque d’immatriculation pour constituer une liste des différents propriétaires précédents et les éventuels litiges liés aux titres de propriété. Enfin, il comprendra le détail des réparations dont la voiture a bénéficié, ainsi que l’historique de l’entretien.

A lire :   Ce que vous devez savoir sur l'immatriculation d'un scooter

Les avantages de la procédure

Faire vérifier les antécédents d’une voiture, c’est donc se prémunir contre les fraudes et les arnaques. Il peut y avoir des vendeurs malhonnêtes qui cachent des informations importantes sur la voiture, telles que des accidents passés ou des dommages structurels. Cela permet aussi de connaître l’état actuel de la voiture : c’est un moyen sûr de savoir si elle a été correctement entretenue et s’il y a des vices cachés qui pourraient nécessiter des réparations coûteuses. Et c’est justement là tout l’enjeu : vérifier l’historique de la voiture, c’est avant tout avoir l’esprit tranquille par la suite.

La demande de ce rapport auprès du spécialiste peut sembler un investissement inutile, mais pour une somme modique, il entraîne des gains substantiels sur le moyen terme. Il évite que les frais de la voiture ne plombent les finances à l’avenir. Ne serait-ce qu’en prenant en compte le coût de l’assurance future, le demandeur rentrera vite dans ses frais : si la voiture a des antécédents d’accidents ou de dommages, cela peut en effet affecter lourdement le prix de l’assurance.

Aucun commentaire

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *